!css

Societe Générale Private Banking et Forbes Insights analysent les raisons de la pérennité des grandes fortunes en Europe : sens de la famille, durabilite et vision à long terme

Societe Générale Private Banking et Forbes Insights analysent les raisons de la perennite des grandes fortunes en Europe : sens de la famille, durabilite et vision à long terme.

Société Générale Private Banking et Forbes Insights* publient une étude** exclusive sur l'évolution de la création de richesse et de la longévité des fortunes européennes au cours des 25 dernières années, intitulée : « Les raisons de la pérennité des grandes fortunes en Europe : sens de la famille, durabilité et vision à long terme ».

L'Europe occidentale y apparaît comme un bastion de stabilité de ces grandes fortunes. Leur longévité est la plus élevée au monde. Cette pérennité des fortunes européennes repose sur trois caractéristiques essentielles : des franchises entrepreneuriales de forte influence dans leur secteur, la conservation de la gestion de l'entreprise au sein des familles et le caractère privé de cette gestion. Dans son ensemble, la création de richesse s'est poursuivie en Europe à un rythme élevé, grâce aux marchés émergents d'Europe centrale et orientale. Cet élan semble pourtant ralentir, d'où la question : « les atouts traditionnels de l'Europe lui suffiront-ils pour conserver sa place dans la création de richesse mondiale ? »

Parmi les grandes tendances identifiées cette année :

  • En 25 ans, la part des grandes fortunes européennes a progressé par rapport au restedu monde. L'Europe obtient la deuxième progression la plus élevée du nombre de grandesfortunes après le continent américain. A l'inverse, en ce qui concerne la croissance du patrimoine des grandes fortunes mondiales, ce sont les fortunés européens qui ont le plus progressé.

 

  • Les fortunes d'Europe occidentale sont les plus anciennes au monde. Parmi les fortunesfigurant dans la liste des milliardaires éditée par Forbes sur les 25 dernières années, c'est l'Europe qui présente le taux de longévité le plus élevé, soit 78%, suivie des Etats-Unis avec 73%. Pour la plupart, les fortunes européennes les plus anciennes sont généralement détenues ou contrôlées par les membres des familles (67%), et majoritairement administrés ou gérées par la troisième ou la quatrième génération (52%).

 

  • Si l'Europe a connu au cours des 15 dernières années une croissance rapide dans la création de richesse, elle le doit aux marchés émergents européens. L'Europe émergente représente 42% des premières fortunes d'Europe (en nombre) et 39% du patrimoine détenu par les particuliers les plus riches d'Europe (en montant). En 2002, l'Allemagne était deuxième au classement du nombre de milliardaires par pays, après les États-Unis. La Russie l'a supplantée en 2008, avant d'être dépassée à son tour par la Chine.

 

  • Ces dernières années, l'Europe n'a généré qu'un nombre modéré de nouvelles fortunes. Au cours des deux dernières années, l'Europe a vu naître 26% des nouvelles fortunes mondiales, derrière le continent américain et la zone Asie-Pacifique. En Europe, les fortunes récentes sont plus souvent nées en Europe occidentale qu'en Europe émergente. L'analyse montre qu'en Europe occidentale, bon nombre d'entre elles résultent de la montée en puissance de la deuxième génération, atteignant le statut de milliardaire grâce aux entreprises lancées des années plus tôt. Quant aux marchés émergents, certaines fortunes récentes remontent aux privatisations postcommunistes.

Société Générale Private Banking accompagne les grandes fortunes qu'elles soient familiales ou entrepreneuriales à travers l'ensemble de son réseau international, présent dans 14 pays. Plus globalement, le groupe Société Générale met au service des grandes fortunes entrepreneuriales une offre complète et dédiée : Private Investment Banking, leur permettant de bénéficier de l'ensemble des expertises du Groupe en matière de gestion de fortune et de banque d'affaires dans le cadre de la gestion de leur patrimoine privé et de leur entreprise.