!css

Société Générale Private Banking et Forbes Insights analysent l’impact de la famille dans la gestion des grandes fortunes

Société Générale Private Banking et Forbes Insights publient « Fortunes dans le monde et liens familiaux », une étude mondiale sur l’impact des liens familiaux dans la création, la gestion et la transmission des grandes fortunes.

Divers facteurs déterminent l’implication d’une famille dans la gestion d’une entreprise et a fortiori dans celle de la fortune familiale : le cycle de vie économique, celui de l’entreprise, son secteur d’activité, la région géographique où l’entreprise exerce ses activités mais aussi les obligations imposées par la société. Cette étude présente une analyse statistique des grandes fortunes sur deux critères : l’origine de la fortune et l’engagement de la famille dans l’entreprise.

Réalisé à partir des données chiffrées détenues par Forbes Media, le rapport s’intéresse aux caractéristiques de plus de 1200 grandes fortunes possédant au minimum 210 millions de dollars US nets d’avoirs financiers et originaires de 12 pays (ou régions) : l’Allemagne, le Brésil, la Chine, les États-Unis, la France, Hong-Kong, l’Inde, le Mexique, le Moyen-Orient, la Russie, le Royaume-Uni et Singapour.

Les grandes tendances identifiées cette année sont les suivantes :

  • Près de la moitié des plus grandes fortunes est gérée par les familles, tandis que l’autre moitié est gérée individuellement.
  • Les fortunes gérées par les familles se concentrent dans certaines régions du monde et sont quasi inexistantes dans d’autres. Les fortunes héritées et gérées par des familles sont plus nombreuses dans les marchés matures que dans les marchés émergents :

Les pourcentages les plus élevés de fortunes familiales se situent à Hong-Kong, en Inde, en France et au Moyen-Orient.

En Europe, la France est le pays où les fortunes sont les plus orientées vers la famille, contrairement au Royaume-Uni.

Les pourcentages les moins élevés sont en Russie ou en Chine, où l’économie de marché est un phénomène relativement nouveau.

Les États-Unis restent au cœur de l’innovation et de l’entrepreneuriat, où une majorité d’entreprises est gérée sans implication familiale. Les fortunes restent principalement « self-made ».

  • Les fortunes individuelles croissent plus rapidement que les fortunes familiales.

La clientèle des grandes fortunes représente un des axes stratégiques de développement de Société Générale Private Banking, et plus globalement du groupe Société Générale à travers le lancement récent de Private Investment Banking, une nouvelle offre de services à destination des grandes fortunes entrepreneuriales.

Pour lire l’étude complète, cliquez sur le lien ci-après : Télécharger l’étude complète