Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Céline Pastor, Déléguée à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : reclamation.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

La donnée, actif stratégique de Société Générale

La donnée est au cœur de la relation client et du dispositif du groupe Société Générale. Dans un environnement digital, la Banque améliore son service aux clients, la gestion de ses risques et son efficacité opérationnelle, grâce à l’utilisation des données, tout en assurant leur qualité, leur sécurité et leur protection.

Avec 75 millions de contacts digitaux par mois en France, le digital devient le principal point d’entrée des clients avec Société Générale. Grâce aux nouvelles technologies, ces informations, toujours plus nombreuses, sont analysées plus finement et permettent au Groupe d’offrir à ses clients des services plus personnalisés et plus pertinents en alliant le meilleur de l’humain et du digital.

Parallèlement, la donnée est au cœur de la notion de confiance. Les Français sont préoccupés par la protection de leurs données et les banques sont les seuls acteurs qui ont la confiance de plus de la moitié des Français dans ce domaine*. Le rôle de tiers de confiance de Société Générale est un véritable avantage compétitif qu’il lui faut conserver.

 

La gestion de la donnée est dans l’ADN de société générale depuis toujours.

 

La gestion de la donnée est dans l’ADN de Société Générale depuis toujours. Les nouvelles technologies nous permettent une plus grande proximité avec nos clients pour mieux assurer notre rôle de conseil en alliant le meilleur de l’humain et du digital. Nous nous transformons en profondeur pour mieux valoriser et protéger cet actif stratégique pour le Groupe. C’est pour répondre à ces deux enjeux que le Groupe se mobilise pour relever de nombreux défis :

  • Valoriser la donnée au service de ses clients au travers de plus de 200 initiatives de développement des usages data dont certaines sont encore en expérimentation (analyse plus fine du risque pour octroi de crédit consommation) tandis que d’autres sont déjà en production (personnalisation de l’offre client).
  • Mettre en place les conditions d’utilisation de la donnée, tout en assurant leur sécurité et leur protection, avec une organisation décentralisée au plus près des métiers et la diffusion d’une culture de la donnée, dans le respect de la réglementation, notamment le Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles. Se donner les moyens technologiques et humains de notre ambition. Afin de positionner la donnée au cœur de ses systèmes d’information, Société Générale a investi sur une plate-forme de donnée « Big Data ». Pour attirer et promouvoir en interne les meilleurs talents et compétences en matière de traitement de la donnée, le Groupe s’appuie sur une approche de recrutement ciblée auprès d’écoles traditionnelles et de la Grande Ecole du Numérique ainsi que sur un programme de formation interne (Big Data Academy).

 

En savoir plus 

 

Focus sur RGPD, Règlement Général de la Protection des Données

 

Qu'est-ce que RGPD ?

Face à la multiplication des utilisations de données personnelles dans l'ensemble des secteurs économiques, le législateur européen a publié un nouveau règlement appelé :

  • GDPR, General Data Protection Regulation
  • RGPD, Règlement Général de la Protection des Données

A partir du 25 mai 2018, tous les traitements de données personnelles (collecte, analyse, stockage, transferts, etc.) en Europe ou réalisés sur des résidents européens seront régis par ce nouveau texte qui renforce :

  • les droits de l'individu comme la nécessité d'avoir le consentement de l'individu pour réaliser certains traitements ou le droit à l'oubli
  • la responsabilité des entreprises dans le traitement des données et les sanctions en cas de non-respect de la réglementation.**

 

GDPR au sein de Société Générale

Depuis toujours, les métiers du Groupe sont amenés à collecter, exploiter et stocker certaines données personnelles de leurs clients afin de proposer des services les plus adaptés à leurs besoins et d’améliorer continuellement leurs offres.A l’ère de la révolution numérique, le volume de données disponibles ne fait que s’accroître et permet aux métiers du Groupe de proposer des produits et services de plus en plus personnalisés et adaptés.

C’est pourquoi, Société Générale, consciente de l’importance pour ses clients de conserver la maîtrise de leurs données personnelles, réaffirme son engagement d’être un acteur responsable dans le traitement des données et partage dans ce document sa doctrine et ses principes clés en matière de protection et d’utilisation des données personnelles. Ces éléments seront également déclinés pour chacun des métiers et des géographies dans lesquels le Groupe agit, en accord avec les réglementations locales.

Pour répondre à cette réglementation et rester un tiers de confiance, le groupe Société Générale s'est engagé sur 25 principes directeurs qui constituent le cadre de référence commun à toutes les entités et directions du Groupe. Ils sont relatifs à 4 thèmes :

  • Ambitions & engagements
  • Gestion des consentements
  • Rôle et responsabilité
  • Normes et sécurité

 

Lire les Politiques de Protection des Données Personnelles :

Lire la Foire Aux Questions de SGPB.

Qu'est-ce qu'un DPO ?

Au cœur du nouveau règlement européen, le délégué à la protection des données (Data Protection Officer, DPO) est un véritable « chef d’orchestre » de la conformité en matière de protection des données. Il est principalement chargé :

  • d’informer et de conseiller le responsable de traitement ou le sous-traitant, ainsi que leurs employés ;
  • de contrôler le respect du règlement et du droit national en matière de protection des données ;
  • de conseiller l’organisme sur la réalisation d’études d'impact sur la protection des données et d’en vérifier l’exécution ;
  • de coopérer avec l’autorité de contrôle et d’être le point de contact de celle-ci.***

 

DPO de Société Générale

Au sein du groupe Société Générale, c’est Antoine Pichot qui est nommé au poste de DPO depuis le 4 Septembre 2017. Il a pour rôle de veiller à la conformité du Groupe avec RGPD. Il appuie et conseille les Business Units et Service Units du groupe en matière de protection des données personnelles, notamment celles des clients et des collaborateurs. Antoine Pichot est l’interlocuteur privilégié de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés et assure un rôle d’animation et de supervision des Data Protection Officers nommés au sein du groupe Société Générale.

On doit recenser l'ensemble des traitements que nous faisons et qui incluent des données personnelles. Ce n'est pas qu'un recensement c'est aussi l'occasion de se reposer la question de ce traitement, sa finalité, son fondement, des mesures qui l'encadrent… (ANTOINE PICHOT, DPO de Société Générale)

 

Lire l’interview d’Antoine Pichot « Comment Société Générale bétonne son projet RGPD » dans le Journal du Net

(*) Etude CSA Les Français et la protection de leurs données personnelles, 19/09/2017 - (**) En savoir plus sur le RGPD sur le site de la CNIL - (***) En savoir plus sur le DPO sur le site de la CNIL