Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Céline Pastor, Déléguée à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : reclamation.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Comprendre l'Investissement Responsable #1 - Investissements durables et positifs : définition

Découvrez le premier épisode de notre série de podcasts "Comprendre l'investissement responsable".

Podcasts "Comprendre l'investissement responsable" 

Episode #1 : "Investissements durables et positifs : définition"

par notre experte RSE Claire Douchy,

Directrice des engagements sociétaux et des projets responsables pour Société Générale Private Banking.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour lancer le podcast.

Spotify

Apple Podcasts

 

Script intégral :

 

Claire Douchy : Bonjour à tous et bienvenue dans ce premier épisode de notre podcast « Comprendre l’investissement responsable »Je suis Claire Douchy, responsable des offres et des projets positifs et durables de la banque privée Société Générale. Avant de vous expliquer ce qu’est l’investissement socialement responsable, voyons comment cette thématique se replace dans notre stratégie globale de banque privée.

Le groupe Société Générale s’est doté début 2020 d’une raison d’être qui est de « construire ensemble, avec nos clients, un avenir meilleur et durable en apportant des solutions financières responsables et innovantes. »Ainsi pour la banque privée, apporter des solutions financières pour construire un monde plus durable signifie être en mesure de vous accompagner à avoir plus d’impact sociétal avec votre patrimoine et vous proposer des investissements durables et positifs.

A propos de terminologie pour être bien au clair sur les termes employés : vous entendez souvent parler d’investissements durables, ou responsables, ou encore d’investissement ISR ou ESG ; ISR voulant dire "Investissements Socialement Responsable" et ESG étant "Environnement, Social et Gouvernance".  C’est globalement la même chose : on vise avec ces mots des produits financiers qui intègrent des considérations liées au développement durable. Chez Société Générale Private Banking, on a retenu le terme d’offre DURABLE ET POSITIVE pour parler de l’ensemble de nos produits qui intègrent le développement durable. Pour les solutions de gestion financière comme nos fonds internes collectifs ou nos mandats de gestion on privilégie le terme de "gestion ISR".

 

Qu'est-ce que le développement durable ?

C’est l’idée que la croissance économique doit s'inscrire dans une perspective de long terme en intégrant des enjeux liés à l’environnement et au fonctionnement de la société.  Ce terme a été utilisé pour la première fois en 1987 par l’Organisation des Nations Unies qui définit le développement durable comme un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre à leur propre développement.

 

Selon le FIR, Forum pour l’Investissement Responsable, l’ISR est un placement qui vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d'activité. En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l'ISR favorise une économie responsable. C’est donc un placement qui prend en compte, en plus des critères financiers classiques, des critères dits extra financiers. Ces derniers sont issus des politiques RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) des entreprises.  Ils sont classés selon trois piliers : l'environnement E, le social S et la gouvernance GToutes les entreprises n’intègrent pas les enjeux de développement durable avec la même intensité. On peut leur attribuer une notes ESG (qu’on appelle "Rating ESG" le plus souvent)  ce qui permet de les comparer les unes par rapport aux autres.

 

Parallèlement à cela, quelle définition peut-on donner à l'ISR ?

 

Quelles sont les notions couvertes par l'ESG ?

Dans l’environnement on retrouve par exemple la consommation d’énergie de l’entreprise, les émissions de gaz à effet de serre induites par l’activité, la production et le traitement des déchets. Le S de social couvre la manière dont l’entreprise gère son capital humain, par exemple sur les sujets de sécurité, de qualité du climat et du dialogue social et la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Enfin sous le G, le pilier de la Gouvernance on retrouve par exemple les enjeux de qualité, diversité et indépendance des organes de décision, la rémunération des dirigeants, la transparence et le droit des actionnaires.

 

Claire Douchy : Pour mesurer comment une entreprise s’intéresse au développement, on peut aussi prendre la grille d’analyse des 17 objectifs du développement durable définis par les Nations Unies en 2015. Chez Société Générale Private Banking, nous avons regroupé ces 17 objectifs sur les 3 majeures suivantes : premièrement, les enjeux liés à la biosphère, comme la protection des océans, ou de la biodiversité, des forêts… ; deuxièmement, les enjeux liés à la société, c'est-à-dire, ceux qui contribuent à rendre nos sociétés humaines plus harmonieuses, comme par exemple les sujets d’égalité hommes/femmes, d’accès à l’éducation ou à un système de santé efficace et égalitaire ; et enfin, troisièmement, les enjeux de développement économique durables comme le développement des infrastructures, de l’économie circulaire ou des villes durables…

Maintenant que nous avons défini l’investissement durable et positif, est-ce que cela suppose un  compromis de performance et comment s’y retrouver ? c’est ce que nous verrons dans notre prochain podcast. A bientôt !


 

Ce podcast fait partie d’une série d’épisodes proposée par Société Générale Private Banking pour « comprendre l’investissement responsable ». Il est disponible sur les plateformes de streaming Spotify et Apple Podcast via l’émission "#Private Talk by Societe Generale Private Banking" et sur notre site internet www.privatebanking.societegenerale.com. N’hésitez pas à vous abonner pour être informé de la sortie du prochain épisode et à en parler autour de vous.

Claire Douchy Responsable des offres philanthropiques et ISR Société Générale Private Banking