Clientèle privée Intermédiaires financiers

Devenir client

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 17H30)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Luxembourg en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com

Pour les clients résidant en Italie, merci de bien vouloir contacter le prestataire externe BDO en charge de la Protection des Données en envoyant un e-mail à l’adresse suivante :    lux.dpooffice-branch-IT@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Société Générale Private Banking a l’ambition de vous apporter la meilleure qualité de service possible. Toutefois, des difficultés peuvent parfois survenir dans le fonctionnement de votre compte ou dans l’utilisation des services mis à votre disposition.

Votre banquier privé  est votre interlocuteur privilégié pour recueillir et traiter votre réclamation.

En cas de désaccord avec votre conseiller ou d’absence de réponse de sa part, vous pouvez adresser votre réclamation à la Direction de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation sous 10 (dix) jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de 2 (deux) mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 2 (deux) mois, vous en serez informé par courrier. 

En cas de désaccord avec la banque ou d’absence de réponse dans un délai de 2 (deux) mois après l’envoi de votre première réclamation écrite, ou de 15 (quinze) jours ouvrables pour une réclamation portant sur un service de paiement, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation : 

 

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF) est compétent pour les différends relatifs aux services fournis et aux contrats conclus en matière d’opérations de banque (gestion de compte de dépôt, opération de crédit, services de paiement par exemple), de services d’investissement, d’instruments financiers et de produits d’épargne, ainsi qu’à la commercialisation des contrats d’assurance.

Le Médiateur auprès de la FBF vous répondra directement, dans un délai de 90 (quatre-vingt-dix) jours à compter de la date à laquelle il aura reçu tous les documents sur lesquels est fondée la demande. En cas de litige complexe, ce délai peut être prolongé. Le Médiateur auprès de la FBF formulera une position motivée qu’il soumet à l’approbation des deux parties.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de la FBF par voie électronique sur le site internet du Médiateur : www.lemediateur.fbf.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur CS 151
75 422 Paris cedex 09

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est également compétent pour les différends relatifs aux services d’investissements, d’instruments financiers et de produits d’épargne financière.

Pour ce type de différend, en tant que client consommateur, vous disposez donc d’un choix entre le Médiateur de la consommation auprès de la FBF et le Médiateur de l’AMF. Dès lors que vous avez choisi l’un de ces deux médiateurs, vous ne pouvez plus saisir, pour ce même différend, l’autre Médiateur.

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’AMF par voie électronique sur le site internet de l’AMF : www.amf-france.org ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

Le Médiateur de l’Assurance

Le Médiateur de l’Assurance est compétent pour les litiges sur l’application ou l’interprétation d’un contrat d’assurance.

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances en utilisant les coordonnées qui doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

Ou par e-mail à l’adresse clienteleprivee.sglux@socgen.com et

pour les clients résidant en Italie à l’adresse societegenerale@unapec.it

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables.

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Luxembourg en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Luxembourg
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de Société Générale Luxembourg, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel :
direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Secrétariat Général 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante :

sgpb-reclamations.ch@socgen.com

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site :

www.bankingombudsman.ch

 

 

Tendances #1

Intelligence artificielle, environnement, biodiversité, parité, nouveaux aliments, voyage dans l’espace… Les grandes tendances du moment.
L’artiste

Ai-Da, première artiste humanoïde

Une apparence humaine féminine, un joli visage orné d’une chevelure brune, de grands yeux qui recouvrent des caméras, des bras articulés… Ai-Da est un robot humanoïde hyperréaliste, doté d’une intelligence artificielle d’artiste. Elle dessine ce qu’elle voit mais ne fera jamais deux fois la même œuvre. Ai-Da a exposé ses premières œuvres à Oxford, dans la galerie de son créateur, Aidan Meller, et elle les a toutes vendues ! 28 œuvres pour une recette de 1 million de livres. De quoi poursuivre les recherches et permettre à Ai-Da de peindre et de sculpter. Pour l’instant, une aide humaine lui est encore nécessaire pour mettre en couleur et en volume.

Le Sport

Courir utile

Nouveau sport écolo venu de Suède, le plogging est la contraction de plocka upp (« ramasser » en suédois) et de jogging. Il consiste à courir – équipé de gants et d'un sac-poubelle – tout en ramassant les déchets sur son parcours. L’activité a été popularisée en France par un ostéopathe nantais, Nicolas Lemonnier. Son association Run Eco Team connaît un vif succès grâce à des relais citoyens partout dans le monde et… un coup de pouce inattendu de Mark Zuckerberg, qui l’a repérée sur Facebook. L’activité a aussi conquis les amateurs de sports nautiques, qui organisent désormais des compétitions pour extraire des eaux toutes sortes de déchets à l’aide d’aimants et de cordes.

L’événement

La Nouvelle Samaritaine

Après plus de quinze ans de fermeture, la Samaritaine rouvrira enfin ses portes en 2021 ! Cinq ans de travaux auront été nécessaires pour mener à bien ce projet hors normes, sous la houlette de l’agence japonaise Sanaa et de ses architectes Kazuyo Sejima et Ryūe Nishizawa. Quatre îlots, sur un total de 70 000 m2, au cœur de Paris, comprenant un magasin, des restaurants, des logements sociaux, des bureaux, une crèche. Le défi était de préserver l’ancien tout en créant du contemporain. Côté Seine, le bâtiment art déco a été entièrement rénové et abritera un hôtel de prestige. Côté rue de Rivoli, la façade contemporaine de verre ondulée retrouve la signature des concepteurs du Louvre-Lens : épuré, simplicité, luminosité.

Le mot

Néotransitionneur

Le terme « néotransitionneur » désigne une personne dont la prise de conscience écologique s’est accompagnée d’une telle détresse psychique et existentielle qu’elle a décidé de changer de vie.

Le néotransitionneur réussit en effet à surmonter son angoisse en passant à l’action, en s’engageant avec optimisme pour un monde meilleur. Il place la transition écologique au cœur de son existence et accorde son mode de vie à ses convictions.

Le mouvement

Culture virtuelle : désormais dans nos habitudes ?

Les mesures de confinement imposées par la crise sanitaire du Covid-19 ont mis en lumière de nouveaux modes de consommation culturelle, avec notamment la possibilité d’explorer des expositions virtuellement. Google Arts & Culture a été l’un des acteurs majeurs de cette tendance, en proposant plusieurs événements comme, par exemple, « Faces of Frida », une rétrospective de l’artiste mexicaine Frida Kahlo, grâce aux apports de 33 musées et centres d’art du monde entier.

La technologie

Le recrutement augmenté

Lancé par la société HireVue aux États-Unis, le recours à l’intelligence artificielle pour des entretiens de présélection se généralise en Europe. Les candidats sont invités à répondre à des questions face à la caméra. Les vidéos sont passées au crible d’un algorithme qui analyse vocabulaire, ton et rythme de la voix, délai de réponse, expressions faciales…

L’objectif est de gagner en temps et en objectivité pour trouver les meilleurs candidats pour un poste précis et une entreprise donnée. Le recruteur peut ainsi se concentrer sur la partie la plus valorisante du recrutement : la relation avec les finalistes.

La coalition

Les multinationales s’engagent pour la biodiversité

« Provoquer un changement systémique », tel est l’objectif affiché de One Planet Business for Biodiversity  (OP2B), l’alliance inédite de 19 entreprises en faveur de la biodiversité. Une alliance de poids puisque les membres d’OP2B (Nestlé, Kellogg’s, Google, L’Oréal…) représentent un chiffre d’affaires de près de 500 milliards de dollars. Au-delà d’une simple déclaration d’intention, OP2B s’est engagé à proposer des solutions, avec des objectifs mesurables et des échéances. Trois axes de travail ont été définis : le déploiement des pratiques d’agriculture régénératrice, l’amélioration de la biodiversité cultivée, l’éradication de la déforestation et la préservation des écosystèmes naturels.

L’objet

Le réfrigérateur réinventé

Le réchauffement climatique a accéléré la prolifération des chenilles. Friandes de ces insectes, les mésanges ont logiquement décidé de pondre plus tôt dans l’année pour en profiter pleinement.

Problème : leur période de reproduction intervient désormais au retour de migration des gobe-mouches, qui partagent les mêmes sites de nidification. Pour protéger leurs œufs, les mésanges se muent alors en animaux féroces, décimant leurs rivaux… au point que la survie de l’espèce est aujourd’hui menacée. Une illustration de l’importance de protéger l’équilibre des écosystèmes.