Clientèle privée Intermédiaires financiers

Devenir client

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 17H30)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Luxembourg en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com

Pour les clients résidant en Italie, merci de bien vouloir contacter le prestataire externe BDO en charge de la Protection des Données en envoyant un e-mail à l’adresse suivante :    lux.dpooffice-branch-IT@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Société Générale Private Banking a l’ambition de vous apporter la meilleure qualité de service possible. Toutefois, des difficultés peuvent parfois survenir dans le fonctionnement de votre compte ou dans l’utilisation des services mis à votre disposition.

Votre banquier privé  est votre interlocuteur privilégié pour recueillir et traiter votre réclamation.

En cas de désaccord avec votre conseiller ou d’absence de réponse de sa part, vous pouvez adresser votre réclamation à la Direction de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation sous 10 (dix) jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de 2 (deux) mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 2 (deux) mois, vous en serez informé par courrier. 

En cas de désaccord avec la banque ou d’absence de réponse dans un délai de 2 (deux) mois après l’envoi de votre première réclamation écrite, ou de 15 (quinze) jours ouvrables pour une réclamation portant sur un service de paiement, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation : 

 

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF) est compétent pour les différends relatifs aux services fournis et aux contrats conclus en matière d’opérations de banque (gestion de compte de dépôt, opération de crédit, services de paiement par exemple), de services d’investissement, d’instruments financiers et de produits d’épargne, ainsi qu’à la commercialisation des contrats d’assurance.

Le Médiateur auprès de la FBF vous répondra directement, dans un délai de 90 (quatre-vingt-dix) jours à compter de la date à laquelle il aura reçu tous les documents sur lesquels est fondée la demande. En cas de litige complexe, ce délai peut être prolongé. Le Médiateur auprès de la FBF formulera une position motivée qu’il soumet à l’approbation des deux parties.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de la FBF par voie électronique sur le site internet du Médiateur : www.lemediateur.fbf.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur CS 151
75 422 Paris cedex 09

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est également compétent pour les différends relatifs aux services d’investissements, d’instruments financiers et de produits d’épargne financière.

Pour ce type de différend, en tant que client consommateur, vous disposez donc d’un choix entre le Médiateur de la consommation auprès de la FBF et le Médiateur de l’AMF. Dès lors que vous avez choisi l’un de ces deux médiateurs, vous ne pouvez plus saisir, pour ce même différend, l’autre Médiateur.

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’AMF par voie électronique sur le site internet de l’AMF : www.amf-france.org ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

Le Médiateur de l’Assurance

Le Médiateur de l’Assurance est compétent pour les litiges sur l’application ou l’interprétation d’un contrat d’assurance.

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances en utilisant les coordonnées qui doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

Ou par e-mail à l’adresse clienteleprivee.sglux@socgen.com et

pour les clients résidant en Italie à l’adresse societegenerale@unapec.it

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables.

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Luxembourg en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Luxembourg
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de Société Générale Luxembourg, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel :
direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Secrétariat Général 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante :

sgpb-reclamations.ch@socgen.com

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site :

www.bankingombudsman.ch

 

 

Le Quatuor, c'est un choix de vie

Deux violons, un alto, un violoncelle : le quatuor à cordes est considéré comme la formation idéale de la musique. En sortant du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris en 2013, quatre musiciens fondent le Quatuor Arod, 24 ans de moyenne d’âge.
Le Quatuor Arod

Arod ? Une référence au destrier sans selle ni rênes du “Seigneur des Anneaux” ! Jordan Victoria et Alexandre Vu, violons, Corentin Apparailly, alto, et Samy Rachid, violoncelle, connaissent une ascension fulgurante soutenue par Mécénat Musical Société Générale.

De gauche à droite : Samy Rachid, Jordan Victoria, Corentin Apparailly et Alexandre Vu

Interview de Samy et Corentin

Pourquoi fonder un Quatuor ?

Samy: Parce que c’est génial ! Le répertoire écrit pour les quatuors à cordes est incroyable, avec un nombre impressionnant de chefs-d’œuvre. Beethoven, Mozart, Mendelssohn : tous sont d’accord pour dire qu’écrire pour le quatuor à cordes est ce qu’il y a de plus difficile. Il y a quatre voix mais trois timbres d’instruments différents entre les violons, l’alto plus grave et le violoncelle encore plus. Pourtant, on ne peut pas aller trop bas car le violoncelle n’est pas une contrebasse… un vrai casse-tête.

Corentin: Le quatuor est une discussion entre quatre personnes. Souvent les quatre parlent en même temps, parfois un instrument monologue. La discussion peut être tendue, solennelle, voire une prière commune.

 

Le Quatuor : vous en rêviez ? 

Samy: Non, c’est le hasard qui nous a menés là ! Jordan rêvait d’être soliste, Corentin pensait à la composition, et Alex et moi à jouer dans un orchestre… mais être plongé parmi 110 autres musiciens, c’est une vocation. Le quatuor à cordes est un moyen de s’affirmer tout en étant dans un collectif. Nous avons formé le quatuor en 2013 et nous avons vite eu des propositions de concerts. On a de la chance, au-delà de nos espérances !

 

En 2016, vous avez gagné le concours de l'Ard à Munich. Ça change quoi ?

Samy: Il existe de nombreux quatuors à cordes, alors les concours sont un passage obligé pour se faire connaître. Certains programmateurs ne passent que par là : ils embauchent le gagnant pour plusieurs dates de concerts. Gagner le Concours Nielsen à Copenhague en 2015 nous a ouvert les portes d’une tournée dans les pays d’Europe du Nord.

Corentin: Nous vivons heureusement bien ces concours. Ce n’était pas une corvée mais un but commun. Pour l’ARD, on s’est motivés pendant des mois : on ne parlait que de cela, entre nous et à nos amis. L’un d’eux est même venu avec nous à Munich : on avait loué un appartement et il nous faisait la cuisine pendant qu’on passait les épreuves ! C’est tellement spécial, cette vie à quatre, que nos amis ont du mal à comprendre. Même les musiciens ne peuvent imaginer ce que c’est. Il y a dans le quatuor une dimension supérieure, c’est plus qu’un travail d’équipe. Quand on rencontre d’autres quatuors, là on se comprend !

 

Quel est le rythme de vie d'un Quatuor à cordes ?

Samy: Le quatuor : c’est un choix de vie. Nous vivons tous à Paris, ce qui facilite beaucoup de choses car on se voit 4 à 6 heures par jour pour travailler. On se quitte le soir… pour mieux se retrouver sur les réseaux sociaux et discuter du planning, des programmes, etc. Ça ne s’arrête jamais.

 

Les réseaux sociaux: contrainte ou plaisir ?

Corentin: Notre génération a toujours vécu avec les réseaux sociaux : c’est dans notre mode de vie. Nous n’utilisons pas Facebook à des fins de communication en publiant de jolies photos. Le plus possible nous parlons du quotidien du quatuor, de notre identité au-delà des concerts et des répétitions. Ça nous amuse de montrer une salle de concert traversée par le minibichon havanais de Jordan… c’est notre mascotte ! C’est aussi un moyen de montrer que le classique n’est pas aussi guindé qu’on le croit.

 

Suivre l’actualité du quatuor : www.quatuorarod.com

 

Mécénat Musical Société Générale

 

La musique classique est, avec l’art contemporain, l’un des deux axes majeurs de la politique de mécénat culturel du groupe Société Générale. En 2017, l’association Mécénat Musical Société Générale fête ses 30 ans, 30 ans pendant lesquels elle a soutenu l’excellence, l’innovation et le partage. Elle s’est affirmée comme une référence dans la musique classique en France. Le partenariat avec le Quatuor Arod s’inscrit dans la continuité du fort engagement de l’association pour la musique de chambre : Mécénat Musical Société Générale a soutenu des quatuors à cordes comme le Quatuor Parisi et le Quatuor Debussy à leurs débuts. En 2017, elle accompagne deux jeunes quatuors à cordes Van Kuijk et Arod. Dans cette même dynamique l’association a également renouvelé son partenariat avec l’association ProQuartet, déjà soutenue en 1987.

www.mecenatmusical.societegenerale.com