Clientèle privée Intermédiaires financiers

Devenir client

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 17H30)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Luxembourg en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com

Pour les clients résidant en Italie, merci de bien vouloir contacter le prestataire externe BDO en charge de la Protection des Données en envoyant un e-mail à l’adresse suivante :    lux.dpooffice-branch-IT@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un e-mail à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Société Générale Private Banking a l’ambition de vous apporter la meilleure qualité de service possible. Toutefois, des difficultés peuvent parfois survenir dans le fonctionnement de votre compte ou dans l’utilisation des services mis à votre disposition.

Votre banquier privé  est votre interlocuteur privilégié pour recueillir et traiter votre réclamation.

En cas de désaccord avec votre conseiller ou d’absence de réponse de sa part, vous pouvez adresser votre réclamation à la Direction de Société Générale Private Banking France en envoyant un e-mail à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation sous 10 (dix) jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de 2 (deux) mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 2 (deux) mois, vous en serez informé par courrier. 

En cas de désaccord avec la banque ou d’absence de réponse dans un délai de 2 (deux) mois après l’envoi de votre première réclamation écrite, ou de 15 (quinze) jours ouvrables pour une réclamation portant sur un service de paiement, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation : 

 

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française

Le Médiateur de la consommation auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF) est compétent pour les différends relatifs aux services fournis et aux contrats conclus en matière d’opérations de banque (gestion de compte de dépôt, opération de crédit, services de paiement par exemple), de services d’investissement, d’instruments financiers et de produits d’épargne, ainsi qu’à la commercialisation des contrats d’assurance.

Le Médiateur auprès de la FBF vous répondra directement, dans un délai de 90 (quatre-vingt-dix) jours à compter de la date à laquelle il aura reçu tous les documents sur lesquels est fondée la demande. En cas de litige complexe, ce délai peut être prolongé. Le Médiateur auprès de la FBF formulera une position motivée qu’il soumet à l’approbation des deux parties.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de la FBF par voie électronique sur le site internet du Médiateur : www.lemediateur.fbf.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur CS 151
75 422 Paris cedex 09

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est également compétent pour les différends relatifs aux services d’investissements, d’instruments financiers et de produits d’épargne financière.

Pour ce type de différend, en tant que client consommateur, vous disposez donc d’un choix entre le Médiateur de la consommation auprès de la FBF et le Médiateur de l’AMF. Dès lors que vous avez choisi l’un de ces deux médiateurs, vous ne pouvez plus saisir, pour ce même différend, l’autre Médiateur.

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’AMF par voie électronique sur le site internet de l’AMF : www.amf-france.org ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

Le Médiateur de l’Assurance

Le Médiateur de l’Assurance est compétent pour les litiges sur l’application ou l’interprétation d’un contrat d’assurance.

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances en utilisant les coordonnées qui doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

Ou par e-mail à l’adresse clienteleprivee.sglux@socgen.com et

pour les clients résidant en Italie à l’adresse societegenerale@unapec.it

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables.

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Luxembourg en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Luxembourg
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de Société Générale Luxembourg, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel :
direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours ouvrables suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours ouvrables à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours ouvrables. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Sociéte Génerale Private Banking Monaco
Secrétariat Général 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante :

sgpb-reclamations.ch@socgen.com

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site :

www.bankingombudsman.ch

 

 

La philanthropie en héritage : Entretien avec Sophie Lacoste-Dournel

Une interview par Croisine Martin-Roland, experte en accompagnement philanthropique chez Société Générale Private Banking.

Petite-fille du champion de tennis et entrepreneur René Lacoste, Sophie Lacoste-Dournel a reçu les valeurs philanthropiques en héritage. Diplômée d’Oxford et de Dauphine, elle entre au Conseil d’administration de Lacoste SA en 2004, et y siège jusqu’en 2014. Fin 2012, à la vente de la société familiale éponyme, elle décide, avec son frère Philippe, de se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale en rachetant la société Fusalp qu’elle co-préside. Par ailleurs, diplômée d’une école nationale de théâtre, elle est comédienne et a dirigé sa compagnie pendant dix ans. Elle est aujourd’hui Présidente du fonds de dotation(1) familial Porosus dédié à l’émergence des jeunes talents dans les domaines artistique et sportif. Elle siège également au conseil d’administration de la Compagnie Lebon. Croisine Martin-Roland, experte en accompagnement philanthropique chez Société Générale Private Banking a rencontré cette personnalité emblématique du monde philanthropique et l’a interrogée sur ses motivations.

Croisine Martin-Roland: Sophie, pouvez-vous nous parler des valeurs philanthropiques de votre famille ?

 

Sophie Lacoste-Dournel : Mes grands-parents étaient toujours prêts à aider les autres, dès qu’ils le pouvaient. Dans le domaine du sport, mon grand-père a contribué à faire venir en France des joueurs de tennis du monde entier, comme Mansour Bahrami par exemple. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a employé une centaine de forestiers dans son golf du Pays Basque pour abattre et replanter des arbres afin de leur éviter le STO (service du travail obligatoire). C’est pour rendre hommage à leur implication que nous avons créé la fondation d’entreprise Lacoste, en 2006, qui œuvre à l’insertion par le sport des moins privilégiés. Ces valeurs d’entraide et de partage ont été transmises aux jeunes générations. Mon implication au service des autres et dans un projet qui me passionne est un moteur pour moi au quotidien. 

 

Croisine Martin-Roland : Comment est venue l’idée de créer le fonds de dotation Porosus ?

 

Sophie Lacoste-Dournel : En 2012, nous avons vendu l’entreprise familiale. Il a fallu nous décider rapidement de la manière d’utiliser ce patrimoine. Nous avons créé notre véhicule philanthropique avant la cession du groupe Lacoste. Nous étions huit membres de la famille autour de la table, et en une après-midi, nous avons décidé d’affecter une partie importante des parts que nous détenions à un fonds de dotation, Porosus, qui soutiendrait l’émergence des talents dans les domaines artistique et sportif. Porosus est un formidable outil de cohésion familiale : nous n’avons plus l’entreprise familiale, nous nous appuyons désormais sur le fonds de dotation comme lieu de vivre-ensemble et de transmission de valeurs de génération en génération.

 

Croisine Martin-Roland : Comment réussir à embarquer la jeune génération dans les projets philanthropiques ?

 

Sophie Lacoste-Dournel : Notre fonds de dotation a été créé pour être transmis aux générations à venir. Ainsi, son capital est pérenne et nous en dépensons les fruits pour financer nos projets. Nous organisons chaque année deux séminaires pour impliquer la nouvelle génération (l’aîné a 23 ans), afin que les jeunes se sentent impliqués dans le projet. Par exemple, ce mois-ci, nous irons rendre visite aux musiciens lauréats que nous soutenons, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Ils jouent sur les instruments que nous les avons aidés à acquérir. Les enfants en sont extrêmement fiers ! À partir de leur majorité, ils rejoignent le conseil d’administration, et peuvent proposer des projets s’ils s’engagent ensuite à les suivre sur le terrain. Mais même avant cela, leur voix compte.

 

Croisine Martin-Roland : Pouvez-vous nous parler d’un projet soutenu par Porosus qui vous tient particulièrement à cœur ?

 

Sophie Lacoste-Dournel : J’aime beaucoup l’Atelier des artistes en exil, que Porosus soutient depuis sa création. C’est un magnifique centre de ressources pour les artistes en situation d’exil en France, quelle que soit leur discipline. Cela les reconnecte à leur tissu professionnel. Porosus leur apporte des aides à la création, et les rencontres que nous organisons entre les artistes et les jeunes de la famille sont marquantes.

Pour en savoir plus sur Porosus, vous pouvez consulter le site dédié en cliquant ici(2)
 


(1) Un fonds de dotation est un outil de financement au service de la philanthropie et du mécénat, grâce à la capitalisation des dons qu'il reçoit. Source Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance

(2) Société Générale Private Banking France n’est pas partenaire du fonds de dotation Porosus. Ce lien vous est communiqué à titre informatif. Le contenu de ce site internet n’engage pas Société Générale Private Banking. 

Le présent article, de nature publicitaire, n’a pas de valeur contractuelle. Son contenu n’est pas destiné à fournir un service d’investissement, il ne constitue ni un conseil en investissement ou une recommandation personnalisée sur un produit financier, ni un conseil ou une recommandation personnalisée en assurance, ni une sollicitation d’aucune sorte, ni un conseil juridique, comptable ou fiscal de la part de Société Générale Private Banking France. Les informations contenues sont données à titre indicatif, peuvent être modifiées sans préavis, et visent à communiquer des éléments pouvant être utiles à une prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures.

Avant toute souscription d'un service d’investissement, d'un produit financier ou d’un produit d’assurance, l’investisseur potentiel (i) doit prendre connaissance de l’ensemble des informations contenues dans la documentation détaillée du service ou produit envisagé (prospectus, règlement, statuts, document intitulé « informations clés pour l’investisseur », Term sheet, notice d’information, conditions contractuelles, etc.), notamment celles liées aux risques associés; et (ii) consulter ses conseils juridiques et fiscaux pour apprécier les conséquences juridiques et le traitement fiscal du produit ou service envisagé. Son Banquier Privé est également à sa disposition pour lui fournir de plus amples informations, déterminer avec lui s’il est éligible au produit ou service envisagé qui peut être soumis à des conditions, et s’il répond à ses besoins.  En conséquence, Société Générale Private Banking France ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision prise par un investisseur sur la base des seules informations contenues dans ce document,

Le présent document est confidentiel, destiné exclusivement à la personne à laquelle il est remis, et ne peut ni être communiqué ni porté à la connaissance de tiers, ni reproduit totalement ou partiellement, sans accord préalable et écrit de Société Générale Private Banking France. Pour de plus amples informations, cliquez ici.