Clientèle privée Intermédiaires financiers

Devenir client

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Investir dans le vin : l’achat en Primeurs

Après deux éditions perturbées par la crise sanitaire, les Primeurs ont fait leur retour du 25 au 28 avril 2022 pour accueillir les amateurs de vin.

La traditionnelle Semaine des Primeurs rassemble à Bordeaux des Châteaux, négociants, importateurs, critiques et journalistes spécialisés venus du monde entier pour déguster les vins du nouveau millésime. Ils y découvrent les lots présentés qui sont des échantillons prélevés sur fûts. Décryptage de cette institution avec Matthieu Gombault, responsable de notre service Wine Banking(1).

En quoi consiste le système des Primeurs ?

Le système des Primeurs a été inventé par les Bordelais il y a plus de deux siècles et a survécu à toutes les crises économiques. On entend par « vin primeur » un vin commercialisé par les professionnels de la place de Bordeaux, alors qu’il vient de commencer son élevage en barriques dans le Château (cet élevage dure de 18 à 24 mois). Historiquement, seuls les Grands Crus classés participaient aux Primeurs, mais aujourd’hui, on y retrouve la plupart des domaines de qualité, classés ou non. À l’issue de cette semaine, qui se tient en avril de l’année qui suit le millésime, les prix de référence du nouveau millésime sont fixés. Notons que l’appellation vin primeur a une signification différente selon les régions. Dans certaines, comme le Beaujolais, le terme primeur signifie « vin nouveau », un vin à boire dans les mois qui suivent la récolte.

Quels sont les avantages de ce système ?

Les Primeurs permettent de réserver des vins en amont pour être sûr de les obtenir, particulièrement en cas de références très prisées ou à faible volume. Ce système offre plusieurs bénéfices :

  • Les vins ne subissent pas de transports successifs qui pourraient altérer leur bonne conservation et leur authenticité est garantie. Ils viennent directement des chais des Châteaux, sans autre intermédiaire.

  • Acheter en Primeurs, c’est la possibilité de réaliser une économie par rapport au prix final qu’affichera le vin deux ans plus tard à sa sortie sur le marché. L’acheteur bénéficie de la valorisation naturelle du vin et les risques liés aux fluctuations du marché sont minimisés.

  • L’achat en Primeurs donne accès à un tarif fixe, hors loi de la concurrence. En effet, les tarifs Primeurs sont fixés par les Châteaux.

  • Ce système permet un achat dit « achat à terme ». Il s’agit d’un achat dans lequel les conditions sont arrêtées le jour de la transaction alors que le transfert de propriété, la livraison et le règlement du prix interviendront à une date ultérieure convenue entre les parties. La propriété obtient quant à elle une avance de trésorerie immédiate.

Quels sont les points de vigilance lors d’un achat en Primeurs ?

Le système des Primeurs présente toutefois quelques limites :

  • En Primeurs, les conditions de dégustations sont parfois difficiles. Les vins sont encore fragiles et peuvent varier assez rapidement.

  • L’envolée des prix des grands vins, remet parfois en cause l’avantage tarifaire de l’achat de vins en Primeurs.

  • La « main mise » de certains critiques ou dégustateurs peut faire craindre un manque d’objectivé ou induire un certain biais.

Pour autant, le vieillissement des vins permet malgré tout une prise de valeur des millésimes dans le temps. En outre, la semaine des Primeurs apporte à la région bordelaise une formidable reconnaissance et une visibilité mondiale.

Quel profil pour le millésime 2021 ?

À l’heure où nous effectuons cet entretien, la semaine des Primeurs vient tout juste de se terminer. Après trois millésimes exceptionnels en 2018, 2019 et 2020, 2021 s’annonçait plus compliquée à bien des égards. En effet, cette année a été marquée par tous les phénomènes redoutés par les vignerons : gel, mildiou, été peu ensoleillé, sans parler du contexte géopolitique.

La qualité du terroir et le travail des vignerons devrait tout de même permettre d’avoir quelques très bonnes surprises. Un millésime qui sera ainsi hétérogène et où la prise de risque récompensera certains producteurs. La quantité ne sera cependant pas au rendez- vous, certaines appellations et certains producteurs ayant subi des pertes conséquentes.

 

Nous vous invitions à vous rapprocher de votre Banquier Privé pour en savoir plus sur nos solutions de Wine Banking.

 


(1) Le Wine Banking est une expertise Société Générale Private Banking. Elle comprend un ensemble de services fournis par nos partenaires experts du monde du vin, destinés à vous accompagner dans la réalisation de vos projets, qu'ils soient liés au foncier (à la vigne) ou aux bouteilles.

Vous souhaitez approfondir ces sujets avec nous ?

DISCLAIMER

Le présent document, de nature publicitaire, n’a pas de valeur contractuelle. Son contenu n’est pas destiné à fournir un service d’investissement, il ne constitue ni un conseil en investissement ou une recommandation personnalisée sur un produit financier, ni un conseil ou une recommandation personnalisée en assurance, ni une sollicitation d’aucune sorte, ni un conseil juridique, comptable ou fiscal de la part de Société Générale Private Banking France.

Les informations contenues sont données à titre indicatif, peuvent être modifiées sans préavis, et visent à communiquer des éléments pouvant être utiles à une prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures.

Avant toute souscription d'un service d’investissement, d'un produit financier ou d’un produit d’assurance, l’investisseur potentiel (i) doit prendre connaissance de l’ensemble des informations contenues dans la documentation détaillée du service ou produit envisagé (prospectus, règlement, statuts, document intitulé « informations clés pour l’investisseur », Term sheet, notice d’information, conditions contractuelles, …), notamment celles liées aux risques associés; et (ii) consulter ses conseils juridiques et fiscaux pour apprécier les conséquences juridiques et le traitement fiscal du produit ou service envisagé. Son banquier privé est également à sa disposition pour lui fournir de plus amples informations, déterminer avec lui s’il est éligible au produit ou service envisagé qui peut être soumis à des conditions, et s’il répond à ses besoins.  En conséquence, Société Générale Private Banking France ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision prise par un investisseur sur la base des seules informations contenues dans ce document.

Les prévisions concernant les performances futures sont basées sur des hypothèses qui peuvent ne pas se concrétiser. Les scénarios présentés sont des estimations de performances futures, fondées sur des informations passées sur la manière dont la valeur d’un investissement varie et/ou sur les conditions de marché actuelles, et ne sont pas des indications exactes. Le rendement obtenu par des investisseurs sera amené à varier en fonction des performances du marché et de la durée de conservation de l’investissement par l’investisseur. Les performances futures peuvent être soumises à l’impôt, lequel dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et est susceptible de changer à l’avenir.

Pour une définition et description des risques plus complète, veuillez vous référer au prospectus du produit ou, le cas échéant, aux autres documents réglementaires (si applicable) avant toute décision d’investissement.