Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Céline Pastor, Déléguée à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Climat : le point de bascule

Par Petra Besson Fencikova, Portfolio Manager et Responsable des Investissements ESG chez Société Générale Private Banking Europe
À chaque nouveau cycle économique, les marchés financiers se retrouvent sur un point de bascule. Dans un premier temps, une nouvelle approche d’investissement se retrouve intégrée par des investisseurs pionniers. Dans un second temps, cette approche atteint un niveau d’adhésion suffisant pour lui assurer un avenir durable.  À l’orée d’un nouveau cycle économique, ce sont les investissements à impact positif et plus particulièrement la thématique du climat, qui se retrouvent sur ce point de bascule.

2020 : une accélération de l’engagement envers les accords de Paris...

En dépit d’une baisse historique des émissions de CO2 en 2020, cette année restera dans les annales comme l’une des plus chaudes de notre ère moderne. Les phénomènes climatiques extrêmes, les nombreuses manifestations citoyennes et la prise de conscience de la fragilité de notre écosystème avec la pandémie, ont poussé les sociétés, les gouvernements et les investisseurs, à réagir. À l’échelle mondiale, nous constatons ainsi une véritable accélération de l’engagement envers les accords de Paris. 

Ce mouvement de fond implique toutes les nations : l’Union Européenne, lors de la COP de Madrid fin 2019, a été le premier grand acteur à plaider pour un continent zéro émission à l’horizon 2050. En septembre dernier, le président Xi Ji Ping a engagé la Chine vers cet objectif de zéro- émission à l’horizon 2060 pour répondre au rêve chinois d’avoir de nouveau un ciel bleu. La Chine est responsable de plus de 20% d’émissions de CO2 mondiaux.  Cet objectif est incomparable avec les engagements précédents jugés trop timides. Un plan d’actions concret doit suivre, mais les premières réglementations et les premiers investissements vers plus d’énergies renouvelables et la mobilité durable sont déjà visibles. Enfin, à la première journée de sa présidence, Joe Biden a réintégré les États-Unis vers les Accords de Paris et tente désormais de repositionner le pays comme l’un des leaders de la lutte contre le réchauffement climatique.

L’année 2020 a également vu une augmentation de 300% du nombre de sociétés engagées à s’aligner sur les accords de Paris via l’initiative SBT - Science-Based Target. La responsabilité sociale et environnementale (RSE) se positionne désormais comme l’une des préoccupations majeures des entreprises et trouve sa place au cœur de leur stratégie. Les entreprises accélèrent la création de valeur, de produits et de solutions plus adaptés au futur, plus recyclés, plus durables, plus responsables, moins polluants. Conduites par l’innovation de leurs salariés, les entreprises sont de plus en plus en nombreuses à s’impliquer et à se fixer des objectifs ambitieux dans ce domaine. Citons par exemple, la transparence dans leurs reportings  sur les émissions de CO2 et l’accès aux données extra-financières * qui se sont largement améliorés. 

… affectant l'économie et la finance

Tous les secteurs économiques sont concernés par ce changement de modèle et se transforment : par exemple, l’évolution technologique permet de faire baisser le prix de l’électricité issue de sources renouvelables pour la rendre aussi compétitive que celle provenant des énergies fossiles. Pour atteindre les objectifs de Paris, la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique doit encore se renforcer, notamment avec la hausse de l’utilisation de l’électricité pour la mobilité. Portées par une évolution des mentalités et malgré des déplacements fortement contraints par la crise sanitaire, les ventes européennes de voitures électriques ont ainsi été en hausse de 52% en 2020. On estime qu’en 2030, un tiers des voitures vendues dans le monde sera électrique. Concernant l’agriculture, responsable de 24% des émissions mondiales, la prise de conscience des consommateurs, le déploiement de nouvelles technologies et des programmes de transformation, va accélérer la transformation de ce secteur. Dans le secteur de la construction, les bâtiments, avec de meilleures isolations et des capteurs intelligents seront de moins en moins énergivores. L’informatique n’est pas en reste avec la hausse continue de capacité des puces informatiques qui permettra d’améliorer l’efficacité énergétique. Enfin, le cycle de gestion des déchets, le recyclage et l’économie circulaire feront eux aussi partie des thèmes gagnants des prochaines années.


Dans ce contexte, le monde financier évolue également. Dans une perspective d’investissement long-terme, il est désormais indispensable de considérer les risques climatiques. Plusieurs grands fonds de pension  dans le monde se sont ainsi désengagés l’année dernière des secteurs les plus polluants, comme le charbon ou le secteur pétrolier. Pour ces sociétés précédemment valorisées sur les estimations des réserves de matières premières, il est désormais communément admis que ces ressources ne seront pas extraites du sous-sol dans leur totalité. Ce concept connu sous le nom de « stranded assets » fait évoluer le mode de valorisation de ces secteurs en tenant compte de la lutte contre le réchauffement climatique. Les investisseurs institutionnels s’interrogent également sur les solutions pour intégrer les risques climatiques dans l’allocation d’actifs et aligner leurs portefeuilles avec les objectifs fixés par les accords de Paris. Ainsi, en modélisant l’impact de chaque société, chaque secteur, chaque pays et leur alignement individuel avec l’objectif d’une hausse de 1,5 degré, en regardant les émissions que les investissements peuvent générer, il est désormais possible d’estimer la trajectoire globale d’un portefeuille avec les accords de Paris et sa trajectoire de la hausse de température. Ce qui permet d’évaluer et positionner le portefeuille par rapport à un scénario du réchauffement climatique. 

Pour conclure

Avec ces objectifs de neutralité carbone à horizon 2050, l’action pour le climat est devenue bien plus qu’une tendance sociétale, elle est politiquement ancrée sur le long terme. Les nouveaux plans de relance, des consommateurs de plus en plus exigeants ainsi que les développements et innovations technologiques permettront de faire émerger les grands gagnants de demain. Chez Société Générale Private Banking , nous proposons d’aller encore plus loin en agissant sur la thématique de l’action pour le climat via l’investissement dans les leaders de cette transformation, capables de mener leurs pairs vers plus d’énergies renouvelables, vers une mobilité durable et ou une meilleure efficacité énergétique. Investir dans la lutte contre le changement climatique vise à permettre d’assurer une meilleure visibilité sur ces investissements, mais également, de contribuer à un avenir plus durable en délivrant un impact positif.

 

* Il s’agit d’un terme communément utilisé pour designer les autres données quantitatives mise à disposition par la société – telle que les données sur la consommation d’énérgie, de l’eau, ratios hommes / femmes, existences de certains politiques, etc.

 

Vous souhaitez approfondir ces sujets avec nous ?

AVERTISSEMENT GENERAL :

Société Générale Private Banking est la ligne métier du Groupe Société Générale opérant à travers son siège au sein de Société Générale S.A. et son réseau [départements ou entités juridiques distinctes (succursales ou filiales)] localisé sur les territoires mentionnés à l’avertissement figurant à la fin de la vidéo/du contenu audio, agissant sous les marques « Société Générale Private Banking », et « Kleinwort Hambros » et distributeurs du présent document.

Le présent document, de nature publicitaire, n’a pas de valeur contractuelle. Son contenu n’est pas destiné à fournir un service d’investissement, il ne constitue ni un conseil en investissement ou une recommandation personnalisée sur un produit financier, ni un conseil ou une recommandation personnalisée en assurance, ni une sollicitation d’aucune sorte, ni un conseil juridique, comptable ou fiscal de la part d’une quelconque entité relevant d Société Générale Private Banking.

Les informations contenues sont données à titre indicatif, peuvent être modifiées sans préavis, et visent à communiquer des éléments pouvant être utiles à une prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures.

Avant toute souscription d'un service d’investissement, d'un produit financier ou d’un produit d’assurance, l’investisseur potentiel (i) doit prendre connaissance de l’ensemble des informations contenues dans la documentation détaillée du service ou produit envisagé (prospectus, règlement, statuts, document intitulé « informations clés pour l’investisseur », Term sheet, notice d’information, conditions contractuelles, …), notamment celles liées aux risques associés; et (ii) consulter ses conseils juridiques et fiscaux pour apprécier les conséquences juridiques et le traitement fiscal du produit ou service envisagé. Son banquier privé est également à sa disposition pour lui fournir de plus amples informations, déterminer avec lui s’il est éligible au produit ou service envisagé qui peut être soumis à des conditions, et s’il répond à ses besoins.  En conséquence, aucune entité relevant de Société Générale Private Banking ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision prise par un investisseur sur la base des seules informations contenues dans ce document.

Le présent document est confidentiel, destiné exclusivement à la personne qui le consulte, et ne peut être ni communiqué ni porté à la connaissance de tiers, ni reproduit totalement ou partiellement, sans accord préalable et écrit de l’entité Société Générale Private Banking concernée.

AVERTISSEMENTS SPÉCIFIQUES PAR JURIDICTION

France : Sauf indication contraire expresse, le présent document est publié et distribué par Société Générale, banque française autorisée et supervisée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, sise 4, place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cedex 09, sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE ») et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité d’intermédiaire en assurance sous le numéro 07 022 493 orias.fr. Société Générale est une société anonyme française au capital de 1 066 714 367,50 EUR au 1er août 2019, dont le siège social est situé 29, boulevard Haussmann, 75009 Paris, et dont le numéro d'identification unique est 552 120 222 R.C.S. Paris. De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com. 

Luxembourg : Le présent document est distribué au Luxembourg par Société Générale Luxembourg, société anonyme enregistrée auprès du registre de commerce et des sociétés de Luxembourg sous le numéro B 6061 et établissement de crédit autorisé et régi par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (« CSSF »), sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »), et dont le siège social est sis 11, avenue Émile Reuter – L 2420 Luxembourg.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.societegenerale.lu. Aucune décision d’investissement quelle qu’elle soit ne pourrait résulter de la seule lecture de ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant à l’exactitude ou autre caractéristique des informations contenues dans ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant aux actions menées par le destinataire de ce document sur la seule base de ce dernier, et Société Générale Luxembourg ne se présente pas comme fournissant des conseils, notamment en ce qui concerne les services d’investissement. Les opinions, points de vue et prévisions exprimées dans le présent document (y compris dans ses annexes) reflètent les opinions personnelles de l’auteur/des auteurs et ne reflètent pas les opinions d’autres personnes ou de Société Générale Luxembourg, sauf indication contraire. Ce document a été élaboré par Société Générale.  La CSSF n’a procédé à aucune analyse, vérification ou aucun contrôle sur le contenu du présent document.

Monaco : Le présent document est distribué à Monaco par Société Générale Private Banking (Monaco) S.A.M., sise 11 avenue de Grande Bretagne, 98000 Monaco, Principauté de Monaco, régie par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et la Commission de Contrôle des Activités Financières. Les produits financiers commercialisés à Monaco peuvent être réservés à des investisseurs qualifiés conformément aux dispositions de la loi n° 1.339 du 07/09/2007 et de l’Ordonnance Souveraine n° 1.285 du 10/09/2007.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com.

Suisse : Le présent document est distribué en Suisse par SOCIETE GENERALE Private Banking (Suisse) SA (« SGPBS »), dont le siège se trouve à la rue du Rhône 8, CH-1204 Genève.  SGPBS est une banque autorisée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Les placements collectifs et les produits structurés ne peuvent être offerts que conformément à la Loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux (Loi sur les placements collectifs, LPCC) du 23 juin 2006 respectivement les Directives de l’Association suisse des banquiers (ASB) concernant l’information des investisseurs sur les produits structurés.  De plus amples détails sont disponibles sur demande auprès de SGPBS ou sur www.privatebanking.societegenerale.com.

Le présent document est distribué par les entités suivantes du groupe Kleinwort Hambros sous le nom de Kleinwort Hambros : 

Royaume-Uni : SG Kleinwort Hambros Bank Limited est autorisée par la Prudential Regulation Authority et réglementée par la Financial Conduct Authority et la Prudential Regulation Authority. Le numéro d’identification de la société est 119250.  La société est immatriculée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 964058 et son siège social est situé au 5e étage, 8 St. James’s Square, London SW1Y 4JU.Si vous ne souhaitez plus recevoir ce document, n’hésitez pas à contacter votre banquier privé ou contactez-nous au +44 (0) 207 597 3000. Les appels téléphoniques peuvent être enregistrés ou contrôlés.  

Iles Anglo-Normandes : SG Kleinwort Hambros Bank (CI) Limited est réglementée par la Jersey Financial Services Commission (“JFSC”) pour les activités bancaires, d'investissement, de services monétaires et de services aux fonds. La société est constituée à Jersey sous le numéro 2693, et son siège social est établi au PO Box 78, SG Hambros House, 18 Esplanade, St Helier, Jersey JE4 8PR. SG Kleinwort Hambros Bank (CI) Limited – Guernsey Branch est également réglementée par la Guernsey Financial Services Commission (“GFSC”) pour les services bancaires, d'investissement et monétaires. Son adresse est située au PO Box 6, Hambros House, St Julian’s Avenue, St Peter Port, Guernsey, GY1 3AE. La société (succursale incluse) est aussi autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (“FCA”) britannique en ce qui concerne les opérations hypothécaires réglementées au Royaume Uni. La société (succursale incluse) n'est pas autorisée ou réglementée par la Financial Conduct Authority britannique pour accepter les dépôts bancaires britanniques et n'est pas autorisée à détenir des dépôts au Royaume-Uni. Le numéro de référence de l'entreprise est le 310344. Ce document n’a pas été autorisé ou revu par la JFSC, la GFSC ou la FCA.

Gibraltar : SG Kleinwort Hambros Bank (Gibraltar) Limited est autorisée et réglementée par la Gibraltar Financial Services Commission pour ses activités bancaires, d’investissement et d’intermédiation en assurance. La société est immatriculée à Gibraltar sous le numéro 01294 et son siège social est situé Hambros House, 32 Line Wall Road, Gibraltar. 

Kleinwort Hambros fait partie de la ligne métier « Société Générale Private Banking » dédiée à la gestion privée du groupe Société Générale.  Société Générale est une banque française autorisée en France par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, sise 4, place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cedex 09, sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »). Elle est aussi autorisée par la Prudential Regulation Authority et supervisée par la Financial Conduct Authority et la Prudential Regulation Authority. De plus amples informations sur SGPB Hambros Group, incluant des informations complémentaires de nature légale et réglementaire, sont disponibles sur www.kleinworthambros.com.