!css

Thématique obligataire

01/10/2013

LE RENOUVEAU DU MARCHÉ DE LA DETTE BANCAIRE

Cette année, une des pires pour les investisseurs en produits de taux, la grande énigme a été de trouver où investir. Les différentiels de taux dans l’univers du haut rendement ne sont pas loin de leur juste valeur et ceux de l’investment grade sont assez bas. De plus, le processus de normalisation monétaire a déjà créé beaucoup d’incertitudes pour les investisseurs long-terme en produits de taux.

Les obligations à haut rendement sont plus chères que les prêts bancaires - stratégie d'investissement - thématique obligataireLa hausse des taux va sans aucun doute avoir un impact sur les portefeuilles d’obligations Même si nous pensons que le plus grand risque réside en réalité dans la rapidité de cette hausse plutôt que dans son ampleur , les gestionnaires de portefeuille auraient intérêt à s’intéresser de plus près aux dettes bancaires, car nous pensons que ce sont des outils d’investissement attractifs. Comme les obligations, les prêts bancaires sont redevables du paiement au créancier d’un intérêt et du principal. La plupart du temps les emprunteurs sont des entreprises endettées Un ensemble de caractéristiques font de cette classe d’actif une opportunité à étudier dans l’environnement actuel:

1/ Les coupons sont variables, typiquement indexés surles taux du LIBOR. La dette bancaire est donc une bonne protection contre la hausse des taux. Cela veux dire que sa rentabilité augmente avec la hausse des taux.

2/ Le ratio de perte est plus faible que celui du haut rendement. En effet, la probabilité de défaut est plus faible que pour les obligations à haut rendement. De plus, ces prêts offrent un niveau de séniorité supérieur par rapport aux obligations à haut rendement dans la hiérarchie des créanciers et sont garantis par des actifs identifiés. Cela offre une plus grande probabilité de recouvrement en cas de défaut.

3/ Dernièrement, la liquidité, même si elle reste limitée, est en augmentation dans ce marché : les banques sont assujetties à des contraintes règlementaires accrues sur leurs engagements en matière de crédit. Cela les incite à vendre leurs risques « sub-investment grade » dans le marché, même s’ils sont de bonne qualité. Le marché offre ainsi de plus en plus de diversification et constitue un univers d’investissement alternatif au haut rendement.

MESSAGES CLÉS

| Un instrument obligataire à long terme sans risque de taux d’intérêt

| Un meilleur ratio de perte que le haut rendement

| Un marché avec une liquidité en augmentation

Dans “l’univers du credit”, les rendements ont été poussés à des niveaux historiquement bas par les banques centrales, les dettes bancaires offrent une bonne protection contre la hausse des taux. Pour des investisseurs obligataires long terme, les dettes bancaires, grâce des véhicules d’investissement diversifiés, peuvent être une option très intéressante car :

i) leur coupon est flottant,
ii) elles ont une plus faible probabilité de faire défaut et un taux de recouvrement supérieur au haut rendement,
iii) le marché des dettes bancaires est en expansion.

Stratégiste Société Générale Private Banking
Responsable mondial des marchés de taux Société Générale Private Banking