!css
Solutions gestion de patrimoine

Rencontre avec Nicolas Commerot

Directeur du conseil en investissement chez Société Générale Private Banking

 

Vous avez présenté en vidéo le Diagnostic d’Allocation d’Actifs, qui permet d’avoir un aperçu en temps réel de son allocation. Avec cet outil d’aide à la décision, c’est le client qui prend le pouvoir ?

C’est intéressant que vous posiez la question de cette façon car c’est une fausse idée assez répandue finalement. En effet, chez Société Générale Private Banking, nos clients ont et ont toujours eu le pouvoir, fort heureusement ! En revanche, cet outil digital vise à accompagner nos clients afin qu’ils deviennent encore davantage acteurs dans la structuration de leurs investissements et de la rapprocher de leurs besoins long terme. 

Nous essayons toujours d’être au plus près des attentes et des besoins de nos clients. Les comportements évoluent rapidement. Pour prendre la meilleure décision, ils attendent de notre part que nous leur présentions les informations de la manière la plus transparente et pédagogique possible. Grace à cette démarche, DAA digital leur permet d’appréhender simplement leur tolérance aux risques et de mieux comprendre l’intérêt de la diversification. Ils ont ainsi accès à une analyse de leur situation actuelle (le diagnostic) et peuvent réaliser des réallocations pour en estimer et en évaluer l’impact (les simulations). Ces deux fonctionnalités leur donnent les clés de compréhension pour décider de l’allocation d’actifs qui leur convient le mieux.

Cette innovation permet donc à nos conseillers de coconstruire en rendez-vous avec chaque client son allocation d’actifs, que ce soit dans nos salons ou à domicile. Cette première étape dans l’investissement est primordiale pour nous car elle nous permet de créer un moment précieux d’échange entre le client et la banque afin de mieux identifier ses besoins, ses contraintes et ses attentes.

Vous parlez d’une « première étape » : cela signifie-t-il que vous prévoyez de lancer d’autres offres Advisory en 2018 ?

L’investissement chez SGPB a toujours été une de nos forces. Avec les changements réglementaires et l’évolution des tendances de consommation de nos clients, nous adaptons en continu nos offres afin de leur apporter une réponse pertinente. Pour cela, nous avons revu notre philosophie de service et basons nos offres sur le comportement de nos clients (délégataire, à la recherche de conseil en investissement (advisory) ou en « execution only »).

En conseil en investissement, nos clients souhaitent être accompagnés tout en restant acteurs et maîtres de leurs décisions. Nous faisons donc évoluer notre offre en fonction de l’intensité du conseil recherché et du temps qu’ils souhaitent consacrer à leurs investissements.

L’enjeu actuel réside dans notre capacité à délivrer nos services de façon qualitative au plus grand nombre de nos clients. Grâce à la technologie et au digital, nous pouvons aujourd’hui mettre en place des solutions et des dispositifs que nous n’aurions pas pu imaginer il y a encore cinq ans.

De nouvelles offres ont été initiées en pilote dans différentes entités à l’international en 2017 et seront déployées plus largement dans l’ensemble de la Banque privée en 2018.

En somme, en matière de conseil en investissement, l’humain c’est fini ?

Bien sûr que non : rien ne remplacera jamais la relation humaine et la proximité avec nos clients, fondement même de la philosophie et de l’histoire de SGPB.

Mais aujourd’hui, nos clients veulent plus d’instantanéité, plus de flexibilité, et plus de multicanal. Ils veulent pouvoir choisir ou alterner entre les interactions digitales ou humaines selon le temps dont ils disposent pour s’occuper de leurs investissements et le moment où ils en éprouvent le besoin.

C’est donc pour répondre à ces nouvelles attentes que Société Générale Private Banking lance le programme « Active Advisory » et que nos équipes s’organisent pour accompagner nos clients.

Active Advisory, c’est quoi exactement ?

L’active advisory repose sur deux utilisations :

- tout d’abord un outil à destination de nos conseillers en investissement qui va permettre à la Banque d’offrir un service de conseil augmenté à nos clients. Cette technologie est basée sur un principe hybride homme/machine afin que nos clients puissent bénéficier de l’expertise de la Banque privée et de la technologie.

- mais également une offre BtoC dès le premier trimestre 2018, sous forme de pilote, d’un service de conseil en investissement digitalisé permettant au client de recevoir par SMS et sur son e-banking des conseils en investissement personnalisés qu’il pourra exécuter en quelques clics.

L’algorithme que nous utilisons s’appuie sur l’expertise du groupe Société Générale et les 300 experts de la Banque privée pour proposer les meilleurs arbitrages possibles tout en renforçant le suivi du portefeuille.

L’intelligence artificielle, et sa retranscription en langage naturel, permet ensuite d’expliquer précisément et de façon personnalisée à nos clients les raisons de la recommandation d’investissements proposée.

Cet outil digital va surtout vous permettre de servir davantage de clients, non ?

D’une certaine manière nous souhaitons démocratiser le conseil en investissement. Alors que certains acteurs le réserveront désormais à un nombre très limité de clients pour faire face aux nouvelles obligations imposées par MiFID II, Société Générale Private Banking fait au contraire le choix stratégique d’élargir ce service au plus grand nombre possible de clients en s’appuyant sur ces nouveaux outils digitaux extrêmement innovants.

Nous pensons en effet que chacun a droit à un conseil en investissement proactif, rapide, personnalisé et fiable et que le digital est notre allié pour offrir ce service tout en maintenant les plus hauts standards de qualité exigés par nos clients en banque privée.

Société Générale Private Banking fait le choix d’élargir son service Advisory en s’appuyant sur de nouveaux outils digitaux extrêmement innovants.