Clientèle privée Intermédiaires financiers

Devenir client

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Podcasts "1 femme, 1 passion" - Episode #5 : Coralie de Fontenay, Co-Fondatrice de LUXIMPACT

Découvrez le cinquième épisode de notre série de podcasts "1 femme, 1 passion".

Valérie Bokobza : Bonjour à tous, je suis Valérie Bokobza, Directrice du Développement de Société Générale Private Banking et je suis ravie de vous présenter un nouvel épisode de « 1 femme, 1 passion ». L'objectif est de partager avec vous un parcours de femme entrepreneure qui fait bouger les lignes. Aujourd'hui je reçois Coralie de Fontenay. Bonjour Coralie.

Coralie de Fontenay : Bonjour Valérie, merci beaucoup pour votre invitation.

 

Valérie Bokobza : Vous êtes co-fondatrice de LUXIMPACT dont la mission est de créer un nouveau luxe, plus responsable pour la société et l’environnement. Après une carrière impressionnante, durant 20 ans chez Richemond, un leader mondial du luxe, vous êtes nommé Directrice Générale de Cartier France. En quête de sens et passionnée par l’évolution du luxe, vous décidez alors de soutenir des start-ups pour promouvoir la technologie et l’innovation, avec toujours un fil rouge : préserver la poésie, le rêve et l’émotion. Coralie, comment fait-on pour passer de la direction de Cartier pour passer à l’entrepreneuriat et au rôle de « business angel »(1) ?

 

Coralie de Fontenay : En fait les choses se sont faites assez naturellement. Après 22 années passionnantes au sein d’un grand groupe, j’avais très envie de rejoindre de nouveaux écosystèmes plus innovants et plus digitaux. Je me suis naturellement rapprochée de l’incubateur de mon école, HEC, à Station F, et l’incubateur m’a menée aux start-ups, et les start-ups m’ont menée au fond d’investissement. Tout cela est devenu mon écosystème. J’ai commencé avec une posture de coach et de conseil, et puis j’ai très vite décidé de prendre une posture d’investisseur, pour vraiment m’impliquer auprès des entreprises de demain. Alors, concrètement, j’ai investi dans une dizaine de start-ups, dans ce que l’on appelle « Seed » ou « Série A », donc en très « early stage »(2), et à chaque fois j’ai choisi des projets inspirants, des entrepreneurs incroyables. C’est vraiment le fondateur, l’entrepreneur, qui fait tout. Et puis, des tours de table qui m’ont paru très prometteurs. Pour vous donner deux idées du type de société dans lequel j’ai investi, la première, Place2Swap, c’est une société co-fondée par Estefania Larrañaga et Lucie Soulard, deux femmes extraordinaires, et elles ont créé la première plateforme d’économie circulaire(3) ; et la deuxième, la société Heuritech, qui a été fondée par Tony Pinville, elle « screene »(4) sur les réseaux sociaux tout ce qu’il se passe et elle analyse, grâce à cela, les tendances, et tout cela est fait via l’intelligence artificielle. Voilà, donc, ça a été une vraie quête identitaire pour moi, extrêmement ressourçant et énergisa²nt. Et c’est vraiment incroyable de savoir ce qui fait du sens et ce qui nous fait plaisir.

 

Valérie Bokobza : Alors, concrètement, avec LUXIMPACT, comment relancez-vous des maisons de joaillerie historique dans le luxe, en apportant de l’innovation et de l’impact ?

 

Coralie de Fontenay : Alors, j’ai fondé LUXIMPACT avec deux personnes extraordinaires, Sandrine De Laage et Frédéric De Narp, et on est tous les trois portés par cette vision de réinventer la joaillerie de luxe, en créant de l’impact social et environnemental. Alors, concrètement, LUXIMPACT c’est une holding animatrice de marque et on relance des maisons de joaillerie historiques et on les tourne résolument vers le XXIème siècle. On est aussi ce que l’on peut appeler un « start-up studio », simplement, les start-ups elles ont 200 ans, elles sont dans les plus grands musées du monde… Et en fait, nous, on apporte du capital humain et financier et on s’implique vraiment, opérationnellement, derrière les start-ups. Et pour vous donner une idée, la première maison que nous avons relancée, en juin 2021 dernier, c’est la maison Vever ; ce qui est absolument fou c’est que nous l’avons fait avec la septième génération du nom, Camille Vever et Damien Vever. C’est une maison sublime, championne de l’Art Nouveau, que nous relançons avec l’idée d’un luxe nouveau. Elle a les statuts d’entreprise à mission(5), ce qui montre vraiment notre objectif, notre volonté de créer de l’impact social et environnemental. Elle célèbre le meilleur du génie humain, le meilleur de tous les mondes. En deux mots : on a une directrice artistique fantastique, Sandrine De Laage, on est produits dans les plus beaux ateliers de Paris et on célèbre le meilleur du génie humain à travers soit l’utilisation d’un merveilleux émail plique-à-jour(6) posé par la Meilleure Ouvrière de France Sandrine Tessier, mais aussi, l’utilisation des diamants dits « de synthèse », de laboratoire, qui sont de vrais diamants, certifiés, et qui préservent les hommes et la planète. Dans la foulée, LUXIMPACT relancera en 2022 deux autres maisons historiques, dont l’une, sur un concept de circularité.

 

 

Valérie Bokobza : Au fond, qu’est-ce qui vous anime vraiment aujourd’hui ? Est-ce que c’est la transformation du secteur du luxe ou la protection de la planète ?

 

Coralie de Fontenay : En fait les deux vont ensemble. Le luxe de demain sera beaucoup plus libre, toujours plus créatif, magique, inspirant, mais avec une nouvelle posture, un nouvel engagement, pour les hommes et pour la planète. En fait, quand je réfléchis, pour moi, l’objectif ultime ce sont les hommes. Car cette planète, pour moi, elle doit vraiment accueillir les nouvelles générations. Et quand je pense à mon parcours, je pense aux hommes, aux hommes que j’ai pu rencontrer, aux chemins que nous avons parcourus ensemble, aux émotions partagées et aux valeurs que nous avons défendues.

 

Valérie Bokobza : Quels conseils est-ce que vous auriez souhaité que l’on vous donne plus tôt dans votre carrière ?

 

Coralie de Fontenay : Alors, j’aurais déjà envie de dire, que, une carrière comme la mienne, à mon avis, il n’y en aura plus beaucoup d’autres ! 22 ans au sein d’une même maison, c’est beaucoup, même s’ils ont été absolument incroyables, très enrichissant, évidemment Cartier est une grande école ; j’y ai lié de grandes amitiés professionnnelles. Ça m’a permis aussi de concilier vie personnelle – j’ai trois merveilleux enfants et un merveilleux mari ! – et vie professionnelle. En fait, le conseil que j’aurais aimé peut-être avoir et qui me paraît tout à fait juste aujourd’hui c’est d’avoir une posture hyper ouverte et hyper curieuse. Je crois qu’aujourd’hui, une vie professionnelle est faite de multiples facettes, donc j’aurais envie de vous conseiller de vous enrichir, d’avoir envie de prendre plein de postures différentes : soyez coach, manager, administrateur, président de club, membre d’associations… C’est très riche, ça crée des quotidiens beaucoup plus hybrides, où l’on reçoit, où l’on donne, et qui laissent beaucoup plus de place à la singularité. En fait, pour conclure, mon meilleur conseil c’est de chercher à savoir qui l’on est, et non pas, ce qui est parfois la problématique dans un grand groupe, qui l’on voudrait que vous soyez. Donc c’est une vraie quête identitaire, de sens, in fine.

Valérie Bokobza : Un grand merci Coralie pour ces échanges.

Coralie de Fontenay : Merci beaucoup Valérie et merci beaucoup à Société Générale Private Banking.

Valérie Bokobza : Pour les auditeurs, je vous donne rendez-vous pour un prochain épisode de « 1 femme, 1 passion ». Au revoir !

 


 

(1) Un “business angel” est une personne qui décidé d’investir une partie de son patrimoine financier dans des sociétés innovantes à fort potentiel (Sources : https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/financements/recours-a-investisseurs/business-angels)

(2) Au tout début de leur développement

(3) L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets. Il s’agit de passer d’une société du tout jetable à un modèle économique plus circulaire. (Source : Ministère de la Transition Ecologique - https://www.ecologie.gouv.fr/leconomie-circulaire )

(4) Passe en revue

(5) La loi Pacte permet à une entreprise de déclarer sa raison d'être à travers plusieurs objectifs sociaux et environnementaux. (Source : https://www.economie.gouv.fr/cedef/societe-mission)

(6) La technique de la plique-à-jour consiste dessiner un motif grâce à une structure en métal ajourée, dans laquelle on dépose de fine couche d’émail.

 


AVERTISSEMENT GENERAL :

Société Générale Private Banking est la ligne métier du Groupe Société Générale opérant à travers son siège au sein de Société Générale S.A. et de départements, succursales ou filiales, localisés sur les territoires mentionnés ci-après, agissant sous la marque « Société Générale Private Banking » et distributeurs du présent document.

Le présent document, de nature publicitaire, n’a pas de valeur contractuelle. Son contenu n’est pas destiné à fournir un service d’investissement, il ne constitue ni un conseil en investissement ou une recommandation personnalisée sur un produit financier, ni un conseil ou une recommandation personnalisée en assurance, ni une sollicitation d’aucune sorte, ni un conseil juridique, comptable ou fiscal de la part d’une quelconque entité relevant de Société Générale Private Banking.

Les informations contenues sont données à titre indicatif, peuvent être modifiées sans préavis, et visent à communiquer des éléments pouvant être utiles à une prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures.

Les banquiers privés des entités Société Générale Private Banking sont à la disposition des investisseurs potentiels pour leur fournir de plus amples informations sur les déclinaisons, au sein de l’entité Société Générale Private Banking concernée, de la thématique présentée dans ce document.

Le présent document est confidentiel, destiné exclusivement à la personne qui le consulte, et ne peut être ni communiqué ni porté à la connaissance de tiers, ni reproduit totalement ou partiellement, sans accord préalable et écrit de l’entité Société Générale Private Banking concernée.

Aucune entité relevant de Société Générale Private Banking ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision prise par un investisseur sur la base des seules informations contenues dans ce document.

Le groupe Société Générale maintient effective une organisation administrative prenant toutes les mesures nécessaires pour identifier, contrôler et gérer les conflits d’intérêts. A cet effet, les entités Société Générale Private Banking ont mis en place une politique de gestion des conflits d’intérêts permettant de gérer et prévenir les conflits d’intérêts. Pour plus de détails, les clients de Société Générale Private Banking peuvent se reporter à la politique de gestion des conflits d'intérêts disponible sur simple demande auprès de leur banquier privé.

Société Générale Private Banking a également mis en place une politique de traitement des réclamations formulées par ses clients, disponible sur simple demande auprès de leur banquier privé ou sur le site Internet de Société Générale Private Banking.

AVERTISSEMENTS SPÉCIFIQUES PAR JURIDICTION

France : Sauf indication contraire expresse, le présent document est publié et distribué par Société Générale, banque française autorisée et supervisée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, sise 4, place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cedex 09, sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE ») et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité d’intermédiaire en assurance sous le numéro 07 022 493 orias.fr. Société Générale est une société anonyme française au capital de 1 066 714 367,50 EUR au 1er août 2019, dont le siège social est situé 29, boulevard Haussmann, 75009 Paris, et dont le numéro d'identification unique est 552 120 222 R.C.S. Paris. De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com. 

Luxembourg : Le présent document est distribué au Luxembourg par Société Générale Luxembourg, société anonyme enregistrée auprès du registre de commerce et des sociétés de Luxembourg sous le numéro B 6061 et établissement de crédit autorisé et régi par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (« CSSF »), sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »), et dont le siège social est sis 11, avenue Émile Reuter – L 2420 Luxembourg.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.societegenerale.lu. Aucune décision d’investissement quelle qu’elle soit ne pourrait résulter de la seule lecture de ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant à l’exactitude ou autre caractéristique des informations contenues dans ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant aux actions menées par le destinataire de ce document sur la seule base de ce dernier, et Société Générale Luxembourg ne se présente pas comme fournissant des conseils, notamment en ce qui concerne les services d’investissement. Les opinions, points de vue et prévisions exprimées dans le présent document (y compris dans ses annexes) reflètent les opinions personnelles de l’auteur/des auteurs et ne reflètent pas les opinions d’autres personnes ou de Société Générale Luxembourg, sauf indication contraire. Ce document a été élaboré par Société Générale.  La CSSF n’a procédé à aucune analyse, vérification ou aucun contrôle sur le contenu du présent document.  

Monaco : Le présent document est distribué à Monaco par Société Générale Private Banking (Monaco) S.A.M., sise 11 avenue de Grande Bretagne, 98000 Monaco, Principauté de Monaco, régie par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et la Commission de Contrôle des Activités Financières. Les produits financiers commercialisés à Monaco peuvent être réservés à des investisseurs qualifiés conformément aux dispositions de la loi n° 1.339 du 07/09/2007 et de l’Ordonnance Souveraine n° 1.285 du 10/09/2007.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com.

Suisse : Le présent document est distribué en Suisse par SOCIETE GENERALE Private Banking (Suisse) SA (« SGPBS »), dont le siège se trouve à la rue du Rhône 8, CH-1204 Genève.  SGPBS est une banque autorisée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Les placements collectifs et les produits structurés ne peuvent être offerts que conformément à la Loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux (Loi sur les placements collectifs, LPCC) du 23 juin 2006 respectivement les Directives de l’Association suisse des banquiers (ASB) concernant l’information des investisseurs sur les produits structurés.  De plus amples détails sont disponibles sur demande auprès de SGPBS ou sur www.privatebanking.societegenerale.com. 

Le présent document n’est pas distribué par les entités du groupe Kleinwort Hambros qui agissent sous la marque « Kleinwort Hambros » au Royaume-Uni (SG Kleinwort Hambros Bank Limited), à Jersey et Guernesey (SG Kleinwort Hambros Bank (CI) Limited) et à Gibraltar (SG Kleinwort Hambros Bank (Gibraltar) Limited). En conséquence, les informations communiquées et les éventuelles offres, activités et informations patrimoniales et financières présentées ne concernent pas ces entités et peuvent ne pas être autorisées par ces entités ni adaptées sur ces territoires. De plus amples informations sur les activités des entités de la banque privée de Société Générale situées sur les territoires du Royaume-Uni, des îles anglo-normandes et de Gibraltar, incluant des informations complémentaires de nature légale et réglementaire, sont disponibles sur www.kleinworthambros.com.

Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement

Posez-nous vos questions

Contactez-nous

Les derniers podcasts

"1 femme, 1 passion" - épisode #7: Anne-Laure Kiechel, Fondatrice de Global Sovereign Advisory
Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement
20 Sep 202206min08s
Podcasts "1 femme, 1 passion" - Episode #6 : Emilie Vazquez, Fondatrice du Shack
Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement
25 May 202206min13s
Podcasts "1 femme, 1 passion" - Episode #5 : Coralie de Fontenay, Co-Fondatrice de LUXIMPACT
Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement
10 May 202205min13s
"1 femme, 1 passion" - épisode #4 : Sophie Sidos, Présidente de la Fondation Louis Vicat et du MEDEF Isère
Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement
26 Apr 202205min10s
Podcasts "1 femme, 1 passion" - Episode #3: Aude Go, co-Fondatrice de InnovaFeed
Valérie Bokobza Responsable des conseils en investissement
12 Apr 202205min14s
Afficher plus google link