Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Weekly Update - 18 juin 2021

Découvrez les perspectives économiques hebdomadaires de notre équipe Stratégie d'Investissement.

Les politiques menées par les banques centrales
ETATS-UNIS.
Mercredi, la Fed a laissé ses taux d'intérêt inchangés. Toutefois, contrairement aux attentes, les "dot plots" médians de la Fed montrent désormais que deux hausses de taux d'intérêt sont attendues d'ici la fin de 2023. Les "dot plots" sont une représentation graphique des attentes des membres du FOMC (Federal Open Market Committee) en matière de taux d'intérêt.

ROYAUME-UNI. La BoE a ralenti ses achats d’obligations de 4,4 milliards à 3,4 milliards de livres sterling par semaine. Elle a maintenu la taille totale de son programme d’achat d’obligations à 895 milliards de livres sterling, le Gouverneur Andrew Bailey insistant sur le fait que cette décision n’équivalait pas à une réduction progressive des achats d’actifs (« tapering »). Entre-temps, l’inflation britannique a bondi au-dessus de l’objectif de 2% de la BoE en mai pour la première fois en deux ans, ce qui sera le thème principal de la réunion de la BoE la semaine prochaine.

ZONE EURO. Alors que l’économie reprend vigueur, certains responsables politiques préconisent d’ouvrir les discussions sur la réduction du programme d’achat d’urgence pandémique de 1 850 milliards d’euros (Pandemic Emergency Purchase Programme, PEPP), qui devait courir jusqu’à fin mars 2022 au moins. L’économiste en chef Philip Lane a déclaré qu’il était « prématuré et inutile » de débattre des questions relatives à la fin du PEPP, d’autant plus que les chiffres du chômage demeurent élevés et les pressions salariales modérées.

JAPON. La BoJ a décidé de repousser la date limite de son dispositif visant à soutenir le financement des entreprises de six mois jusqu’en mars et a maintenu sa politique monétaire alors que la pandémie de coronavirus s’éternise.

NORVEGE. Norges Bank a fait savoir qu’elle pourrait relever son taux directeur à deux occasions au second semestre 2021, et deux autres fois encore pendant le premier semestre 2022. Elle a maintenu les taux à un plus-bas historique de 0% et déclaré qu’une première remontée des taux est envisageable en septembre.

CANADA. Ayant annoncé une réduction progressive des achats d’actifs en avril, le Canada a indiqué que son taux directeur pourrait augmenter au second semestre 2022 après avoir atteint un plus-bas record à 0,25%.

L’enquête de l’International Emission Trading Association
D’après la dernière enquête menée par l’International Emission Trading Association (IETA), les prix du carbone dans le système d’échange de quotas d’émissions de dioxyde de carbone (Emissions Trading System, ETS) de l’Union européenne devraient augmenter sensiblement au cours des dix prochaines années en raison des objectifs plus stricts en matière de climat. L’ETS de l’UE est le plus gros marché du carbone au monde, couvrant environ 45% des émissions de gaz à effet de serre du bloc et faisant payer les émetteurs pour chaque tonne de dioxyde de carbone émise.

Le rapport du Tony Blair Institute
D’après un rapport publié par le Tony Blair Institute for Global Change, 18% des emplois au Royaume-Uni sont des « anywhere jobs » (emplois qui peuvent être exercés partout), ou des professions intellectuelles bien rémunérées. En particulier, l’Institut a conclu que le boom du télétravail en Grande-Bretagne pourrait conduire à la délocalisation de 5,9 millions d’emplois dans les services informatiques, financiers et professionnels dans d’autres pays.

Lire l'intégralité de l'article

Responsable de la Stratégie d’Investissement Société Générale Private Banking