Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Julien Garnier, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : servicequalite.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

Comment placer son épargne réalisée pendant le confinement entre perspective de rebond de l’économie, incertitudes sur l’avenir et investissements à impact ?

Le point de vue de Franklin Wernert, Directeur adjoint de Société Générale Private Banking France.

Si elle a connu des précédents historiques dans sa nature – pensons par exemple à la peste antonine au IIe siècle, à la Grande peste qui a touché plus du tiers de la population européenne au XIVe siècle, ou, plus, récemment, à l’épidémie de grippe espagnole en 1917-19 –, la crise pandémique subie depuis plus de 18 mois a trouvé des réponses inédites de la part de la puissance publique, avec un arrêt synchrone à l’échelle mondiale des économies et des sociétés d’une part, une réassurance monétaire et budgétaire des économies via des mesures de soutien sans précédent d’autre part.

Ce soutien public massif n’a pas empêché la France, comme les autres économies européennes, de connaître en 2020 une récession d’envergure, avec une chute de 8%(1) de son produit intérieur brut (PIB). Depuis douze mois, dans le sillage de la vaccination d’ampleur de la population, l’activité reprend avec vigueur pour les différents agents et secteurs de l’économie, plusieurs d’entre eux demeurant toutefois exsangues, avec des conséquences sociales, financières et économiques potentiellement périlleuses à moyen terme.

Cependant, et alors que leur taux d’épargne figurait déjà parmi les plus élevés en Europe, les Français ont massivement épargné : la Banque de France estime que 140 milliards d’euros ont été thésaurisés pendant les confinements. L’essentiel a été déposé sur des comptes à vue et sur des livrets réglementés peu rémunérateurs mais protecteurs(2). Si une partie de cette épargne correspond à de la consommation différée et a déjà été partiellement réinjectée dans l’économie avec la réouverture des commerces et les vacances, le gouvernement souhaite également inciter les Français à dépenser cette épargne additionnelle afin de soutenir l’emploi, l’innovation, les entreprises, éprouvés par ce choc.

Pour inciter les Français à investir leur épargne, deux conditions sine qua non nous paraissent devoir être réunies : d’abord, rétablir la confiance des ménages, des investisseurs et des entreprises dans la capacité de ressort du pays, sa stabilité juridique et fiscale, sa gestion à moyen terme rigoureuse des dépenses et de la dette publiques après le « quoi qu’il en coûte » ; ensuite, flécher l’épargne vers les projets qui contribueront à bâtir l’économie productive, innovante et durable de la France de demain.

Précisément, le Premier ministre a présenté il y a un an, le 3 septembre 2020, le plan « France Relance », une feuille de route pour la reconstruction économique, industrielle, technologique, sociale et environnementale du pays. Avec un total de 100 milliards d’euros, le plan « France Relance » vise un surplus de croissance de 4 points de PIB à horizon 2025. En parallèle, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance a indiqué à plusieurs reprises sa volonté de ne pas augmenter les impôts et de simplifier la vie des entreprises. Ces deux volets de l’action publique nous paraissent indissociables.

Le volet « compétitivité et innovation » du plan de relance crée les conditions d’un soutien à l’économie française via la baisse des impôts de production, les plans d’investissement d’avenir, le renforcement des fonds propres des entreprises et le soutien à l’investissement industriel.

Le rôle des banques et des assureurs, dépositaires de l’épargne des Français, apparaît déterminant pour accompagner l’exécution de ce plan. Aussi Société générale Private Banking se mobilise-t-elle depuis près d’un an pour répondre à l’attente grandissante de ses clients de contribuer à la reconstruction de l’économie française en proposant des solutions s’inscrivant dans trois tendances de société accélérées et amplifiées par la crise.

La « relance », pour appuyer la sortie de crise du pays. Société générale Private Banking a été la première banque française à proposer, dès janvier 2021, le fonds de Private Equity lancé par la Banque publique d’investissement (BPI), « BPI France Entreprises 1 », à ses clients. Il a remporté un franc succès avec près d’une cinquantaine de millions levés en moins de deux mois sur les 95 millions d’euros recherchés par la BPI, pour l’essentiel sur les contrats d’assurance-vie de Société générale Assurances(3). Par ailleurs, le fonds maison « 29 Haussmann Sélection France », géré par notre société de gestion dédiée aux clients de la banque privée SG 29 Haussmann, constitue une solution pour mobiliser l’épargne des clients au service de petites et moyennes capitalisations françaises. Ce fonds a obtenu le label « Relance » en mars 2021.

Le « made in France », pour investir en circuit court dans des entreprises régionales et soutenir les bassins d’emploi de nos territoires. Avec l’acquisition en 2018 de LUMO, plate-forme numérique d’investissements dans des projets locaux liés à la transition écologique (fermes solaires, centrales hydrauliques, biomasse, etc.), Société générale s’est positionnée en acteur engagé de la finance durable : elle offre à ses clients, sur tout le territoire, la possibilité de soutenir le tissu économique et l’emploi près de chez eux.

La « relocalisation », pour aider les entreprises à réimplanter une partie de leur production en France lorsque ce mouvement revêt du sens au plan industriel, et ainsi permettre à la France de recouvrer sa souveraineté sur les productions jugées stratégiques pour le pays. Le gouvernement a identifié les secteurs de la santé, de l’électronique, de l’agro-alimentaire et des télécommunications comme prioritaires. Société générale Private Banking permet en particulier à ses clients de soutenir le secteur de la santé, des résidences médicalisées à la healthtech en passant par les équipementiers médicaux et l’industrie pharmaceutique, au travers de diverses solutions d’investissement : produits structurés sur indice sectoriel, immobilier spécialisé, Private Equity à forte composante sectorielle, OPCVM, ETF(4).

En définitive, la crise ouvre des opportunités pour les épargnants. Dans un contexte de taux d’intérêt bas et de marchés d’actions à des niveaux élevés, Société générale Private Banking dispose de savoir-faire reconnus pour accompagner ses clients : banque engagée dans le développement des territoires, acteur de la transition énergétique, leader dans la distribution de produits structurés, parmi les précurseurs dans l’identification et les investissements dans les thématiques économiques et sociales de demain. Proche de ses clients, elle porte également l’ambition de jouer son rôle citoyen au cœur de la relance et de la reconstruction de l’économie du pays. 


(1) Source : INSEE, janvier 2021

(2) « L’impact de la crise du Covid-19 sur la situation financière des entreprises et des ménages en juillet 2021 », Banque de France, juillet 2021

(3) Cf. communiqué de presse commun SG-BPI d’avril 2021, repris par plusieurs articles de presse.

(4) OPCVM : Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières // ETF : Un ETF (Exchange Traded Fund) ou tracker est un instrument financier coté en bourse permettant de reproduire en temps réel l’évolution d’un indice boursier. En souscrivant à un tel produit, l’investisseur supporte le risque de perte du capital investi.

Vous souhaitez approfondir ces sujets avec nous ?

AVERTISSEMENT GENERAL :

Société Générale Private Banking est la ligne métier du Groupe Société Générale opérant à travers son siège au sein de Société Générale S.A. et de départements, succursales ou filiales, localisés sur les territoires mentionnés ci-après, agissant sous la marque « Société Générale Private Banking » et distributeurs du présent document.

Le présent document, de nature publicitaire, n’a pas de valeur contractuelle. Son contenu n’est pas destiné à fournir un service d’investissement, il ne constitue ni un conseil en investissement ou une recommandation personnalisée sur un produit financier, ni un conseil ou une recommandation personnalisée en assurance, ni une sollicitation d’aucune sorte, ni un conseil juridique, comptable ou fiscal de la part d’une quelconque entité relevant de Société Générale Private Banking.

Les informations contenues sont données à titre indicatif, peuvent être modifiées sans préavis, et visent à communiquer des éléments pouvant être utiles à une prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures.

Les banquiers privés des entités Société Générale Private Banking sont à la disposition des investisseurs potentiels pour leur fournir de plus amples informations sur les déclinaisons, au sein de l’entité Société Générale Private Banking concernée, de la thématique présentée dans ce document.

Le présent document est confidentiel, destiné exclusivement à la personne qui le consulte, et ne peut être ni communiqué ni porté à la connaissance de tiers, ni reproduit totalement ou partiellement, sans accord préalable et écrit de l’entité Société Générale Private Banking concernée.

Aucune entité relevant de Société Générale Private Banking ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision prise par un investisseur sur la base des seules informations contenues dans ce document.

Le groupe Société Générale maintient effective une organisation administrative prenant toutes les mesures nécessaires pour identifier, contrôler et gérer les conflits d’intérêts. A cet effet, les entités Société Générale Private Banking ont mis en place une politique de gestion des conflits d’intérêts permettant de gérer et prévenir les conflits d’intérêts. Pour plus de détails, les clients de Société Générale Private Banking peuvent se reporter à la politique de gestion des conflits d'intérêts disponible sur simple demande auprès de leur banquier privé.

Société Générale Private Banking a également mis en place une politique de traitement des réclamations formulées par ses clients, disponible sur simple demande auprès de leur banquier privé ou sur le site Internet de Société Générale Private Banking.

AVERTISSEMENTS SPÉCIFIQUES PAR JURIDICTION

France : Sauf indication contraire expresse, le présent document est publié et distribué par Société Générale, banque française autorisée et supervisée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, sise 4, place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cedex 09, sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE ») et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité d’intermédiaire en assurance sous le numéro 07 022 493 orias.fr. Société Générale est une société anonyme française au capital de 1 066 714 367,50 EUR au 1er août 2019, dont le siège social est situé 29, boulevard Haussmann, 75009 Paris, et dont le numéro d'identification unique est 552 120 222 R.C.S. Paris. De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com. 

Luxembourg : Le présent document est distribué au Luxembourg par Société Générale Luxembourg, société anonyme enregistrée auprès du registre de commerce et des sociétés de Luxembourg sous le numéro B 6061 et établissement de crédit autorisé et régi par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (« CSSF »), sous la supervision prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »), et dont le siège social est sis 11, avenue Émile Reuter – L 2420 Luxembourg.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.societegenerale.lu. Aucune décision d’investissement quelle qu’elle soit ne pourrait résulter de la seule lecture de ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant à l’exactitude ou autre caractéristique des informations contenues dans ce document. Société Générale Luxembourg n’accepte aucune responsabilité quant aux actions menées par le destinataire de ce document sur la seule base de ce dernier, et Société Générale Luxembourg ne se présente pas comme fournissant des conseils, notamment en ce qui concerne les services d’investissement. Les opinions, points de vue et prévisions exprimées dans le présent document (y compris dans ses annexes) reflètent les opinions personnelles de l’auteur/des auteurs et ne reflètent pas les opinions d’autres personnes ou de Société Générale Luxembourg, sauf indication contraire. Ce document a été élaboré par Société Générale.  La CSSF n’a procédé à aucune analyse, vérification ou aucun contrôle sur le contenu du présent document.  

Monaco : Le présent document est distribué à Monaco par Société Générale Private Banking (Monaco) S.A.M., sise 11 avenue de Grande Bretagne, 98000 Monaco, Principauté de Monaco, régie par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et la Commission de Contrôle des Activités Financières. Les produits financiers commercialisés à Monaco peuvent être réservés à des investisseurs qualifiés conformément aux dispositions de la loi n° 1.339 du 07/09/2007 et de l’Ordonnance Souveraine n° 1.285 du 10/09/2007.  De plus amples détails sont disponibles sur demande ou sur www.privatebanking.societegenerale.com.

Suisse : Le présent document est distribué en Suisse par SOCIETE GENERALE Private Banking (Suisse) SA (« SGPBS »), dont le siège se trouve à la rue du Rhône 8, CH-1204 Genève.  SGPBS est une banque autorisée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Les placements collectifs et les produits structurés ne peuvent être offerts que conformément à la Loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux (Loi sur les placements collectifs, LPCC) du 23 juin 2006 respectivement les Directives de l’Association suisse des banquiers (ASB) concernant l’information des investisseurs sur les produits structurés.  De plus amples détails sont disponibles sur demande auprès de SGPBS ou sur www.privatebanking.societegenerale.com. 

Le présent document n’est pas distribué par les entités du groupe Kleinwort Hambros qui agissent sous la marque « Kleinwort Hambros » au Royaume-Uni (SG Kleinwort Hambros Bank Limited), à Jersey et Guernesey (SG Kleinwort Hambros Bank (CI) Limited) et à Gibraltar (SG Kleinwort Hambros Bank (Gibraltar) Limited). En conséquence, les informations communiquées et les éventuelles offres, activités et informations patrimoniales et financières présentées ne concernent pas ces entités et peuvent ne pas être autorisées par ces entités ni adaptées sur ces territoires. De plus amples informations sur les activités des entités de la banque privée de Société Générale situées sur les territoires du Royaume-Uni, des îles anglo-normandes et de Gibraltar, incluant des informations complémentaires de nature légale et réglementaire, sont disponibles sur www.kleinworthambros.com.