Contact

Vous êtes déjà client ? Nous vous invitons à contacter votre banquier privé. 
Vous n’êtes pas client mais aimeriez en savoir plus ? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Contacts locaux

France : +33 (0) 1 42 14 20 00 (9h - 17h)
Luxembourg : +352 47 93 11 1 (8h30 - 18H00)
Monaco : +377 97 97 58 00 (9h/12h - 14h/17h)
Suisse : Genève au +41 22 819 02 02
et Zurich au +41 44 218 56 11 (8h30 - 17h30)

Vous souhaitez nous contacter au sujet de la protection de vos données personnelles ?

Merci de bien vouloir contacter le Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking France en envoyant un email à l'adresse suivante : protectiondesdonnees@societegenerale.fr.

Merci de bien vouloir contacter Bieneke Russon, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Bank & Trust Luxembourg par téléphone : +352-47.93.93.11.5046 ou en envoyant un email à l'adresse suivante : lux.dpooffice@socgen.com.

Merci de bien vouloir contacter Céline Pastor, Déléguée à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Monaco en envoyant un email à l'adresse suivante : list.mon-privmonaco-dpo@socgen.com

Merci de bien vouloir contacter Omar Otmani, Délégué à la Protection des Données de Société Générale Private Banking Suisse en envoyant un email à l'adresse suivante : sgpb-gdpr.ch@socgen.com.

Vous souhaitez faire une réclamation ?

Merci de bien vouloir adresser votre réclamation à Société Générale Private Banking France en envoyant un email à : FR-SGPB-Relations-Clients@socgen.com ou un courrier à l'adresse suivante : 

Société Générale Private Banking France
Direction Commerciale
29 boulevard Haussmann CS 614
75421 Paris Cedex 9

Société Générale Private Banking France s’engage à accuser réception de votre réclamation dans un délai de dix jours ouvrables à compter de la date de sa réception et à vous apporter une réponse dans un délai de deux mois à compter de cette même date. Si nous ne sommes pas en mesure de respecter ce délai de 60 jours, vous en serez informé par courrier.
 

En dernier recours, vous pouvez saisir gratuitement, selon la nature de votre réclamation 

 

Le Médiateur auprès de Société Générale

Il s'engage à étudier votre dossier au vu de votre position et de celle de la banque, à apprécier les arguments des parties et à prendre une décision fondée sur l'équité. Le Médiateur vous répondra directement dans un délai maximum de deux mois.

Vous pouvez saisir le Médiateur auprès de Société Générale par voie électronique sur le site internet du Médiateur : mediateur.societegenerale.fr ou en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur auprès de Société Générale
17 cours Valmy
92987 Paris La Défense Cedex 7

 

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers

Vous pouvez saisir le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers en adressant un courrier à l’adresse suivante :

Le Médiateur de l’Autorité des Marchés Financiers
17 Place de la Bourse
75082 Paris Cedex 2

 

Le Médiateur des Assurances

Vous pouvez saisir le Médiateur des Assurances : ses coordonnées doivent être mentionnées aux termes de votre contrat d’assurance.

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée à l'adresse suivante :

Service réclamations Banque privée
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 10 jours suivant sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 30 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours.

Dans  l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité :

En premier lieu, d’adresser à la Direction de Société Générale Bank & Trust en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante :

Secrétariat Général de Société Générale Bank & Trust
11, Avenue Emile Reuter
L-2420 Luxembourg

En second lieu, si la réponse de la Direction en charge du traitement des réclamations ne permet pas de clore la réclamation, de disposer de la faculté de saisir l’Autorité de tutelle de SGBT, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) :

Par courrier : 283, Route d’Arlon L-1150 Luxembourg
Par courriel : direction@cssf.lu

Afin d’assurer un traitement optimal de vos demandes, toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée soit par e-mail à l’adresse suivante : reclamation.privmonaco@socgen.com ou par courrier à notre service dédié :

Societe Generale Private Banking Monaco
Middle Office – Service Réclamation 
11 avenue de Grande Bretagne 
98000 Monaco

La Banque s’engage à accuser réception de votre demande dans les 2 jours suivants sa date de réception et à vous apporter une réponse dans un délai maximum de 10 jours à compter de sa réception. Si votre demande devait nécessiter un délai de traitement supplémentaire (recherches complexes…), nous vous en informerons endéans ce même délai de 30 jours. 

Dans l’hypothèse où la réponse qui vous est apportée ne correspondrait pas à vos attentes, nous vous informons de la possibilité d’adresser à la Direction de Société Générale Private Banking Monaco en charge du traitement des réclamations, votre demande à l’adresse suivante : 

Secrétariat Général de Societe Generale Private Banking Monaco 
11 avenue de Grande Bretagne
98000 Monaco

Toute réclamation auprès de notre établissement peut être adressée par messagerie électronique à l’adresse suivante : sgpb-reclamations.ch@socgen.com.

Les clients peuvent également avoir recours à l’Ombudsman des banques suisses dont les coordonnées figurent sur le site www.bankingombudsman.ch

 

La parité dans l'investissement

Par Petra Besson Fencikova, Portfolio Manager chez Société Générale Private Wealth Management
Dans le contexte de pandémie de Covid-19, les tendances récentes en matière d'investissement responsable, font preuve de résilience. Ces dernières années, l’investissement socialement responsable gagne du terrain et un aspect de niche, l’investissement incluant le critère de parité, a un réel potentiel pour arriver sur le devant de la scène.

Des bénéfices avérés…

En effet, investir en étant attentif à la parité, c’est investir avec la conviction qu'une plus grande diversité de genres dans le monde des entreprises améliore la rentabilité de ces dernières et génère de la performance pour les portefeuilles. Dans l’univers financier, les avantages de la –« diversification – diversité » d’allocation des actifs sont reconnus depuis de nombreuses années et éprouvés par de nombreuses études académiques. Ils valent également pour le monde de l'entreprise.

Si les entreprises améliorent leur diversité et servent mieux leurs marchés, la recherche montre que cela est payant. Selon une étude McKinsey* sur les 1000 plus grandes capitalisations cotées, les entreprises obtenant les meilleurs scores en matière d'égalité des sexes atteignent en moyenne 21% de rentabilité supplémentaire et jusqu'à 27% de création de valeur en plus. Du point de vue de l'investissement, toujours d’après McKinsey, atteindre l'égalité des sexes pourrait représenter jusqu'à 28 trillions USD de PIB mondial annuel. C'est l'équivalent des plus grandes économies du monde réunies comme les États-Unis et le Japon.

… mais encore du chemin à parcourir

Les femmes représentent un immense vivier de talents qui n'est très souvent pas suffisamment exploité. Dans les pays où l'égalité d'accès à l'éducation est désormais assurée, il y a plus de femmes que d'hommes diplômés du troisième cycle, et pourtant, rares sont les entreprises dont le top management est composé majoritairement de femmes. Selon le Harvard Business Review**, ce sont les femmes qui sont les principales décisionnaires des achats : 94% des meubles, 92% des vacances, 91% des maisons, 60% des voitures et 51% de l'électronique. Les entreprises qui conçoivent les produits en tenant compte de ce paradigme, s’en trouvent avantagées. En impliquant plus de femmes dans la prise de décision, les entreprises peuvent repenser les biais inconscients qui existent encore dans de nombreux produits et services qui sous-servent encore considérablement la population féminine et ses besoins.

Ces biais, pour la majorité, n’ont pas été créés intentionnellement. Des générations de femmes n'étant pas représentées dans la prise de décision, ils ne sont généralement que le résultat de simplement « ne pas penser » à certaines choses. Parmi les plus connus, le confinement a relancé les discussions sur le travail non rémunéré et la charge mentale des femmes. Mais ils existent d'autres biais moins connus : de nombreux produits, destinés aux hommes et aux femmes, sont conçus en effet sur la base d’un corps masculin moyen - par exemple les médicaments ou les normes de sécurité automobile. De même, il reste encore beaucoup à faire dans l’un des secteurs d’activités les plus importants :  la technologie et l'intelligence artificielle.

Lex critères de l’investissement incluant le critère de parité

L'investissement qui prend en compte la parité ne consiste pas à choisir une entreprise avec une femme dirigeante ou une entreprise avec un conseil d’administration à majorité féminine. Lors de l'évaluation d'une entreprise, il est nécessaire de vérifier si l’engagement en matière de diversité et d'inclusion est intégré et adopté dans la vision de cette dernière. Les investisseurs recherchent la parité dans l’effectif, au niveau de la direction, depuis les hauts dirigeants jusqu’au conseil d'administration. Parmi les autres politiques évaluées figurent l'égalité des chances en matière de recrutement, de promotion, d'écart de rémunération, les politiques de harcèlement sexuel ou les possibilités de conciliation vie professionnelle / vie personnelle, comme le congé parental et le travail à domicile.

L'évaluation de la parité et la sélection des investissements sont en général renforcées par d'autres politiques socialement responsables, telles que les exclusions sectorielles ou des entreprises controversées. Les portefeuilles de gestion passive des ETF comme Lyxor Gender Equality, s'arrêtent ici dans la construction de leur portefeuille. Les gestionnaires d’actifs combinent l'approche avec l'analyse financière, l'évaluation de la durabilité du modèle d'entreprise et le positionnement sur le marché. Un portefeuille dédié à la dimension de genre peut être créé ou, comme nous le faisons chez Société Générale Private Banking, la stratégie peut être intégrée à d'autres stratégies responsables.

Les Nations Unies ont inclus l'égalité des sexes parmi leurs 17 objectifs de développement durable à atteindre d'ici 2030. La décennie actuelle devrait être celle de l'action. Les gouvernements essaient de faire leur part en exigeant la déclaration de données sur la parité telles que les écarts de rémunération ou une exigence minimale de représentation des femmes dans les conseils d'administration. Les investisseurs peuvent aller au-delà pour concrétiser leurs convictions en investissant dans une optique de parité. Non seulement c'est une opportunité d'investissement intéressante, mais en faisant évoluer le monde de l'entreprise vers plus de diversité et d'égalité, cela peut être une façon supplémentaire d'avoir un impact positif sur un avenir durable.

 

Vous souhaitez approfondir ces sujets avec nous ?

* Diversity Matters database, Average economic profit margin 2011–15 and average EBIT margin 2011–15

** HBR – 09/2009 The Female Economy, by Michael J. Silverstein and Kate Sayre


Les informations communiquées sur cette page le sont à titre purement informatif et n’ont pas de valeur contractuelle. Le contenu de cette page n’est pas destiné à fournir un conseil en investissement ni un quelconque autre service en investissement et ne constitue de la part de Société Générale Private Banking ni une offre, ni une recommandation personnalisée, ni un conseil en vue de l’achat ou de la souscription ou de la vente de services d’investissement ou de produits financiers ou d’un investissement dans la catégorie d’actifs mentionnée. Certains produits, services et solutions cités peuvent présenter divers risques, impliquer une perte potentielle de la totalité du montant investi voire une perte potentielle illimitée, et n’être en conséquence réservés qu’à une certaine catégorie d’investisseurs, et/ou n’être adaptés qu’à des investisseurs avertis et éligibles à ces types de produits, services et solutions. Les informations présentées ci-dessus ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou comptable.

Les solutions patrimoniales et financières, les offres, produits, services et activités évoqués sur cette page dépendent de la situation personnelle de chaque client, de la législation qui lui est applicable ainsi que de sa résidence fiscale. Ainsi l’offre présentée peut ne pas être mise en place, adaptée ou autorisée au sein de toutes les entités Société Générale Private Banking et doit se conformer au Code de conduite fiscale du Groupe Société Générale. En outre, l’accès à certains de ces produits, services et solutions est soumis à des conditions notamment d’éligibilité.

Nous vous invitons à prendre contact avec votre conseiller privé pour vérifier si ces offres répondent à vos besoins et si elles sont adaptées à votre profil d’investisseur (connaissance, expérience en matière d’investissement, situation financière y compris capacité à subir des pertes et objectifs d’investissement y compris tolérance au risque).

Société Générale Private Banking ne peut en aucun cas être tenue responsable pour toute décision d’investissement prise par un lecteur sur la base des informations présentées sur la page. La fourniture par une entité de Société Générale Private Banking d'un service d'investissement et/ou la souscription de produit(s) par un investisseur potentiel, requiert au préalable de ce dernier la prise de connaissance, la compréhension et la signature de la documentation contractuelle et informative y afférente notamment sur les risques associés (prospectus, le document d’informations clés, Term Sheet, .). L’investisseur potentiel ne doit pas baser sa décision d’investissement et/ou donner une instruction d’investissement uniquement sur la base de ce document.

Aucune entité Société Générale Private Banking ne s’engage à actualiser ni à modifier la présente page et n’assumera aucune responsabilité à cet égard.  La présente publication a pour seul but d'informer les investisseurs, qui prendront leurs décisions d'investissement sans se fier exagérément à cette publication. Aucune entité Société Générale Private Banking ne saurait être tenue pour responsable en cas de perte directe ou indirecte liée à un quelconque usage de cette publication ou de son contenu. Aucune entité Société Générale Private Banking n’offre de garantie, expresse ou tacite, quant à l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations ou quant à la rentabilité ou la performance de toute classe d’actifs, pays, marché.

Le présent document n’a aucune vocation à lister ou résumer tous les termes et conditions de produits financiers, ni d’identifier tout ou partie des risques qui pourraient être associés à l’acquisition, la cession d’un produit financier / l’investissement dans une classe d’actifs mentionnée.

Les données historiques utilisées et les informations et avis cités proviennent ou sont notamment basés sur des sources externes que les entités Société Générale Private Banking considèrent fiables mais qu’elles n’ont pas vérifiées de manière indépendante. Aucune entité Société Générale Private Banking n’assumera une responsabilité quant à l’exactitude, la pertinence et l’exhaustivité de ces données. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures et peuvent ne pas se reproduire. La valeur d’un investissement n’est pas garantie et la valorisation d’investissements peut fluctuer. Les prévisions concernant les performances futures sont basées sur des hypothèses qui peuvent ne pas se concrétiser et ne constituent donc en aucun cas une quelconque assurance ou garantie en ce qui concerne les résultats attendus des investissements dans les classes d’actifs mentionnées.

En règle générale, les sociétés du Groupe Société Générale peuvent être teneur de marché, effectuer des transactions concernant les titres auxquels il est fait référence dans cette page, et peuvent fournir des services bancaires aux sociétés dont les classes d’actif ont été mentionnées sur cette page, ainsi qu’à leurs filiales. Les sociétés du Groupe Société Générale, peuvent, de temps à autre, réaliser des transactions, générer des profits, détenir des titres ou agir comme conseiller, courtier ou banquier en lien avec ces titres, ou des dérivés de ces titres, ou en lien avec les classes d’actifs mentionnées dans ce document. Les sociétés du Groupe Société Générale peuvent acquérir ou liquider, de temps à autre, des positions dans les titres, ou actifs sous-jacent (y compris leurs dérivés) mentionnés dans cette page, ou dans tout autre actif le cas échéant, et par conséquent tout rendement pour un investisseur potentiel peut en être directement ou indirectement affecté. Les sociétés du Groupe Société Générale n’ont aucune obligation de divulguer ou de prendre en compte cette page dans le cadre de conseil ou de transactions avec un client ou au nom d’un client. Le Groupe Société Générale maintient effective une organisation administrative prenant toutes les mesures nécessaires pour identifier, contrôler et gérer les conflits d’intérêts. A cet effet, les entités Société Générale Private Banking ont mis en place une politique de gestion des conflits d’intérêts pour prévenir les conflits d’intérêts. Pour plus de détails, les clients de Société Générale Private Banking peuvent se reporter à la politique de gestion des conflits d'intérêts qui leur a été remise par l'entité Société Générale Private Banking dont ils sont clients.