!css

Société Générale Private Banking fait le don d'un piano Bechstein au centre artistique Vrijstaat O.

Société Générale Private Banking fait le don d’un piano à queue Bechstein au centre artistique Vrijstaat O., à Ostende.

Le piano, datant de 1920, est un demi-queue restauré de la marque Bechstein, issu de la collection Schweiger- van Heirseele. A travers ce don, Société Générale Private Banking favorise la programmation d’œuvres prestigieuses de musique classiques et de jazz dans un centre artistique de premier plan en Belgique, installé dans le cadre magnifique des galeries royales d’Ostende.

Depuis près de 25 ans, le groupe Société Générale, à travers son association Mécénat Musical Société Générale soutient la musique classique à travers différentes actions telles que la formation de musiciens, le développement de carrière, l’initiation et la sensibilisation musicale auprès du grand public. Un soutien est apporté entre autres à de nombreux festivals et formations musicales.

Cette initiative de Société Générale Private Banking en Belgique s’inscrit dans cette politique de soutien envers la musique et l’art en général. La banque privée s’engage envers l’art contemporain depuis de longues années : elle est mécène du SMAK à Gand depuis 2007 et s’associe au Wiels de Bruxelles dans le cadre d’expositions d’artistes contemporains renommés tels que Francis Alÿs et Luc Tuymans.

Les prochaines productions du Vrijstaat O.

De nombreux pianistes classiques et de jazz se produiront au Vrijstaat O : Eve Beuvens Trio et Mathilde Renault, le 17 avril, Free Desmyter avec The New Chris Joris Experience, le 1er mai, et Franz von Chossy avec le Pascal Schumacher Quartet, le 29 mai. D’autres concerts de jazz seront planifiés plus tard dans l’année avec, au piano, Nathalie Loriers, le 2 octobre et le Britannique Neil Cowley, le 27 novembre.

Dans le répertoire classique, Simoens Trio, Claire Chevallier et Liebrecht Vanbeckevoort viendront également sur la scène du Vrijstaat O.

Le Vrijstaat O. est le seul centre d’art du littoral. Musique, danse, littérature, arts plastiques, films, débat... Le Vrijstaat O. s’est développé ces dernières années pour devenir un véritable port d’attache pour toutes les initiatives culturelles à Ostende. Et ce, tant en mode nomade à travers toute la ville que dans le centre principal sur la digue (avec vue sur mer).

www.vrijstaat-o.be